Magazine Cinéma

« The Paperboy » de Lee Daniels

Par Cannes En Live !

Critique : « The Paperboy » de Lee Daniels

Titre original : Paperboy Titre français : The Paperboy

Une film de : Lee Daniels Avec : Matthew McConaughey, Zac Efron, Nicole Kidman, John Cusack, David Oyelowo

Musique : Mario Grigorov Scénario :   Genre : Thriller Durée : 101 mn Pays : Etats-Unis Date de sortie : 14 novembre 2012 Sélection : Compétition

Synopsis : 1969, Lately, Floride. Ward Jansen, reporter au Miami Times, revient dans sa ville natale, accompagné de son partenaire d’écriture Yardley Acheman. Venus à la demande de Charlotte, femme énigmatique qui entretient une correspondance avec des détenus dans le couloir de la mort, ils vont enquêter sur le cas Hillary Van Wetter, un chasseur d’alligators qui risque d’être exécuté sans preuves concluantes. Persuadés de tenir l’article qui relancera leur carrière, ils sillonnent la région, conduits par Jack Jansen, le jeune frère de Ward, livreur du journal local à ses heures perdues.Fasciné par la troublante Charlotte, Jack les emmène de la prison de Moat County jusqu’aux marais, où les secrets se font de plus en plus lourds. L’enquête avance au cœur de cette Floride moite et écrasante, et révèle que parfois, la poursuite de la vérité peut être source de bien des maux…

Critique : « The Paperboy » de Lee Daniels
L'avis de Nicolas
Critique : « The Paperboy » de Lee Daniels

Contrairement aux critiques violentes et racoleuses de la presse, je ne considère pas ce film aussi mauvais que ça. Certes il ne renouvelle pas le genre mais il remplit tout de même son contrat. L'histoire se déroule en Floride où il fait chaud...très chaud. Ca suinte de partout, c'est moite et les esprits s'échauffent vite. La présence de Charlotte (Nicole Kidman) et l'enquête visant à innocenter un type crade et peu recommandable mettent tous les protagonistes sous une tension électrique et palpable.

Certains acteurs (Nicole Kidman en particulier) sont plutôt bons et la mise en scène efficace.

Néanmoins, il manque quelque chose pour que cette oeuvre sorte du lot par rapport aux autres films de ce genre à commencer par un scénario plus travaillé pour obtenir un suspens haletant tout au long du film et non uniquement dans le dernier quart d'heure.

Qu'en quasi fin de festival, les spectateurs soient choqués par une pisse de Kidman sur Efron pour soigner des piqûres de méduses, ou par la divergence trash de Matthew McConaughey me déroute un peu. Certains films de la sélection nous ont apporté leurs lots habituels d'obscénités et de scènes "borderline" quelque fois plus choquantes, et bien que The Paperboy ne déroge pas à la règle, il assume complètement.

Critique : « The Paperboy » de Lee Daniels
L'avis d'Olivier
Critique : « The Paperboy » de Lee Daniels

Critique : « The Paperboy » de Lee Daniels


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cannes En Live ! 1263 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte