Magazine Europe

Cacao Sampaka, Madrid

Publié le 18 mars 2008 par Chrisos

Cacao Sampaka

Cacao Sampaka, chocolat : boutique et restaurant.
Calle de Orellana 4, 28004 Madrid. Site Web.

Boutique de chocolat alléchante, même la nuit, fermée. Nous l’avions repérée vendredi soir et l’avons testée au petit déjeuner, le lendemain, vers… midi. C’est essentiellement une épicerie/chocolaterie fine. Le produit-phare, ce sont bien sur les chocolats, sous de nombreuses formes, mais ils proposent aussi des champagnes, et d’autres produits de “luxe”.

À gauche, au fond de la boutique, on trouve l’entrée de la partie restaurant : un long couloir design en bois clair et foncé, une longue banquette et des tables étroites.

Cacao Sampaka
Cacao Sampaka

Nous commandons des churros (1,8€), des tartines + une pâte à tartiner chocolat framboise, une tasse de chocolat suisse pour Oanèse, une tasse d’Aztèque pour moi. Et là, ça traine… D’abord pour nettoyer la table, puis pour prendre la commande… Nous sommes des Parisiens stressés, restons calme. Naïfs et optimistes, nous nous disons que nous aurons des churros tous chauds. Le responsable de salle vient nous demander ce que nous souhaitons au bout de 10 minutes. Surpris, nous essayons de lui dire que nous avons déjà dit ce que nous voulions à une serveuse il y a un moment déjà… La serveuse repasse, elle vient de servir mes voisins de gauche qui ont pourtant commandé après nous… Las d’attendre, nous demandons des verres d’eau. Elle fait semblant d’entendre, mais l’eau n’arrive pas.

Quelques minutes après, dans le désordre : les churros (tièdes, tristes, sans doute même pas faits sur place). La serveuse tente de nous expliquer qu’elle est désolée du retard. Puis les chocolats chauds arriveront. Le suisse, un chocolat noir au lait bien épais, avec de la crème chantilly au dessus. L’aztèque, sans chantilly, mais plus corsé, joli mélange de chocolat puissant relevé de quelques touches épicées. Bigrement bon ces chocolats chauds, tant pis pour les churros…

Cacao Sampaka
Cacao Sampaka

Les tartines arriveront un peu après : pain pas mal du tout par rapport à la moyenne des pains mangés pendant ce week end. La sauce/crème chocolat framboise est bonne aussi, mais il n’y a pas de couteau à beurre, et vu le prix des pots vendus dans la boutique et le prix pratiqué ici, cela ne vaut la peine que pour goûter. Si l’on connait déjà, autant s’acheter un pot et se le manger ailleurs. Nous finissons par comprendre que la service s’excuse : elle avait oublié notre commande dans sa poche!!! Le prochain ou la prochaine qui ose se plaindre du service à Paris, je lui fous deux baffes : cette fille est une championne du monde! Pff, elle nous a bien pourri le petit déjeuner, et c’est dommage, puisque,  part les churros et le tarif excessif sur les tartines, c’est du très bon! La sotte tentera de se faire pardonner avec deux mini-shots à la fraise (mouais…).

Malgré ce manque de chance, cela peut être une bonne adresse, où l’on commence à préparer son estomac pour une journée tapas en douceur… Arrangez vous pour tomber sur quelqu’un de moins cloche.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte