Magazine Concerts & Festivals

Doc Watson, maître du flatpicking et du fingerpicking, n'est plus, le 29 mai 2012

Publié le 29 mai 2012 par Concerts-Review

Le natif de Deep Gap, North Carolina, né Arthel Watson, est décédé dans un hôpital de la Nouvelle Caroline après qu'il ait été opéré à la suite d'une mauvaise chute, il avait 89 ans!

Atteint de cécité alors qu'il n'avait pas encore douze mois de vie, il se lance, adolescent, dans l'interprétation des standards bluegrass et se produit en rue.

DocWat.jpg

En 1953 il fait partie du Jack Williams'country and western swing band, on electric guitar.

C'est l'entame d'une longue carrière.

Il apprend à jouer les bluegrass fiddle tunes sur sa Les Paul, et sera un sessionman recherché.

Plus tard il se concentre sur le banjo et l'acoustic guitar.

En plein folk revival boom il sort son premier album solo: ' Doc Watson'.

Sa discographie comptera une cinquantaine de plaques, il collectionnera les Grammy Awards et, en 2004, il est honoré d'un Lifetime Achievement Award.

207712.jpg

Parmi ses gros succès, on pointe 'Tennessee Stud' - 'Whiskey before breakfast' - 'Tom Dooley'- 'Rising sun blues'- 'Shady Groove'....

Admiré pour son étonnante virtuosité et sa voix de baryton, il aura influencé pas mal de singer/songwriters dont Bob Dylan, Phil Ochs, Paul Simon,  ou le prodige australien,  Tommy Emmanuel.

Les spécialistes le placent en tête des greatest guitar pickers of all time.

Bob Dylan once compared the sound of his playing to "water running"!

Avec la disparition de Doc Watson nous perdons un musicien énorme!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34758 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte