Magazine Concerts & Festivals

Rival Sons - Horses On Fire, De Zwerver, Leffinge, le 31 mai 2012

Publié le 31 mai 2012 par Concerts-Review

Horses On Fire - De Zwerver, Leffinge (Middelkerke) 2012.05.31

DSCN5352.JPG

Rendez-vous était pris entre Anthony Statius (bassiste) et moi pour une rencontre avec le groupe et c'est donc après un concert trop court, c'est souvent le cas pour les groupes de 1ère partie, que je m'en vais backstage pour saluer ces 4 talentueux musiciens gantois qui méritent d'être reconnus comme étant un très bon groupe belge et qui peut

2012part4-0797.JPG
certainement s'exporter dans les pays anglo-saxons sans avoir à rougir. Je les ai découverts en 1ère partie de Rival Sons le 9 avril dernier à l'Ancienne Belgique de Bruxelles et j'avais été séduit par leur présence scénique d'une part mais aussi par la qualité de leurs compositions. Les spécialistes appellent ça "Alternative", je serai plus direct : c'est du Rock, du vrai, sans fioritures, direct et qui s'écoute sans aucun problème. Il m'arrive même de passer le CD en boucle sans que çà soit gênant. C'est un CD qui fait du bien car les 4 musiciens vont à l'essentiel et ça touche directement l'auditeur. Les guitares tenues par Michélé De Feudis et Thijs De Cloedt sont bien en place et enrichies d'une bonne disto de type 70's alors que la rythmique assurée par Anthony Statius (basse) et Alessandro De Feudis, frère de Michélé (batterie) est très puissante et efficace sans jamais être démonstrative, ces 4 garçons ont un sacré métier! Il faut également souligner leur bonne humeur et leur disponibilité. Notre conversation a été très fun et comme bien souvent en musique il n'y a pas de tensions communautaires, c'était d'ailleurs marrant de s'entendre parler français, flamand et, quand le vocabulaire manquait, c'est l'anglais qui nous permettait d'achever les phrases. Je trouve que ce groupe mérite beaucoup mieux et que je ne serais pas étonné qu'avec un bon management on retrouve un jour Horses On Fire en Angleterre, ce serait justice.Michélé me confiait qu'ils n'étaient pas très soutenus par le public flamand et que c'est en Wallonie qu'ils ressentaient le meilleur accueil du public. On va essayer de les pousser vers le Spirit of '66 de Verviers, ils y ont leur place à coup sûr! En conclusion, on peut être fiers de groupes comme Horses On Fire et je ne saurais que vous conseiller l'achat de leur CD "Horses On Fire" sorti en 2012, vous ne serez pas déçus. Vivement le prochain album. C'est donc après les traditionnelles dédicaces et photos que je rejoins ma place au 1er rang pour la suite du programme. En tout cas, une chose est certaine, je vais les revoir dès que l'occasion se présente. Samedi? Ils sont à la"Maroquinerie" à Paris et moi...à Londres pour aller voir Lynyrd Skynyrd. Oui, je vous le promet! Je vous ferai le compte rendu et vous montrerez les photos. 

2012part4-0798.JPG

En attendant, voici la setlist de Horses On Fire : 01.Violent Highs - 02.Machete Machine - 03.Raw Meat - 04.Glassmade Giants - 05.Wolfman In Diguide - 06.I Miss To Hate You - 07.Your Blood - 08. Raise Hell - 09.Draw The Line. Leur site Web : http://www.horsesonfire.com/

Rival Sons - De Zwerver, Leffinge (Middelkerke) (BEL) 2012.05.31

Rival Sons - De Zwerver, Leffinge (Middelkerke) (BEL) 2012.05.31

2012part4-0841.JPG

2012part4-0814.JPG
C'était la cinquième fois que je voyais les Rival Sons hier et je ne suis toujours ni blasé ni déçu car c'est un vrai groupe de scène et tous leurs concerts sont différents car c'est leur état d'esprit qui détermine la façon d'exprimer les chansons. Cà sonne "live" et d'enfer.La soirée commence bien étant donné que je suis invité par Talita Jenman la manager du groupe et une fois retiré mon précieux sésame à l'entrée je suis pris en charge et me voilà backstage avec les boys. Je fais une interview du guitariste Scott Holiday et c'est plutôt une discussion comme il en arrive entre potes musiciens. Scott m'accueille avec un grand sourire, une tape sur l'épaule et un "Hey man, how are you? Nice to see you again". S'en suivent 20 minutes de discussion à bâtons rompus et on se boit un coup (Coca light pour moi, eau pour Scott) et on m'invite à manger! Zut, c'est déjà fait, tant pis. Direction les loges où je retrouve un Robin Everhart, bassiste de son état, qui lui aussi m'en serre une bonne poignée et hop on socialise à l'américaine, c'est chaleureux quoi! Je me demande comment ces mecs font pour reconnaître les gens. Vraiment car ils te disent "oui je me souviens de toi, c'était à tel endroit , etc...".Séance de dédicaces, on boit un coup, on déconne et puis étant donné que l'heure avance, je regagne la salle où le 1er groupe va prendre la scène. Comme à l'AB, ce sera le groupe belge "Horses On Fire". Le concert des Rival Sons sent encore la poudre, le blues et ça dégouline de riffs puissants et de rythmes carrément seventies, ils maîtrisent parfaitement leur sujet. Malgré le jeune âge du band, ces gars donnent l'impression à chaque fois d'avoir au moins 20 ans de métier derrière eux! Ca groove, c'est en place, ça improvise, c'est joué avec les tripes et ça fait du bien aux oreilles. Une chose est sûre, j'y retournerai. 

2012part4-0843.JPG

2012part4-0850.JPG

Voici la setlist : 01.All Over The Road - 02.Young Love - 03.Pressure & Time - 04.Only One - 05. Get Mine - 06.Memphis Sun - 07.Tell Me Something - 08.Burn Down Los Angeles - 09.Gypsy Heart - 10.Face Of Light - 11.Torture - 12.Sleepwalker - 13.Get What's Coming - 14.Soul - 15.I Want More (Medley Including : Baby Please Don't Go + This Is A Man's World) - 15.Save Me.

2012.05.31_Scott-Holiday---Mitch_Leffinge.JPG

Chronique:  Mitch "ZoSo" Duterck


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte