Magazine Culture

Pond: Beard, Wives, Denim

Publié le 02 juin 2012 par Nuagenoir
Pond: Beard, Wives, Denim

Pond: Beard, Wives, DenimPond, c'est beaucoup de monde, mais pour vous qui êtes adepte de rock psychédélique, c'est surtout trois membres de Tame Impala, quatuor australien de renom (depuis leur Innerspeaker en 2010). Il est amusant de découvrir que le chanteur du premier est le bassiste du second, que le batteur du premier est le chanteur du second et que le guitariste-claviériste-bassiste-vocaliste du premier est le batteur du second. En somme : ces mecs sont l'omnipotence musicale incarnée. Que font-ils de leurs pouvoirs ? Ils en ont fait quatre albums. Beard, Wives, Denim, plus terrestre et plus brutal que les essais précédents, compte treize pistes dont les rythmes partent dans tous les sens, avec un son rocailleux qu'on retrouve chez Wolfmother, autre signature du label australien Modular. Si vous vous étiez laissé charmer par les délices sonores de l'excellent Frond (2010), vous vous sentirez peut-être plus agressé, désorienté par Beard, Wives, Denim, qui n'a absolument rien à voir. Ceci dit, la tendance expérimentale et métamorphe de Pond rassure ; tout porte à croire que Man, It Feels Like Space Again  cinquième album déjà annoncé ! – sera un mets d'une toute autre saveur. Même Beard, Wives, Denim manque de cohérence, il a le mérite de ne pas se prendre au sérieux ; cette immense fiesta amplifiée vous fracassera les synapses à coup sûr.
Pond: Beard, Wives, Denim


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nuagenoir 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines