Magazine Culture

Loco Locass – Le Québec est mort, vive le Québec! [2012]

Publié le 12 juin 2012 par Feuavolonte @Feuavolonte

loco_locass_le_quebec_est_mortLoco Locass
Le Québec est mort, vive le Québec!

Audiogram
Canada – Québec
Note : 5.5/10

par Olivier Morneau

Enfin. Après huit ans d’attente après Amour Oral, on commençait à croire que le prochain disque de Loco Locass allait devenir le Chinese Democracy québécois. Annonces, retards, annonces, retards… Le Québec est mort, vive le Québec! est maintenant bien vivant, et risque d’en décevoir plus d’un.

Je veux mettre cela au clair dès le départ: j’ai toujours été un fan de Loco Locass, et cela dépasse l’aspect engagé de leur musique. Manifestif a été composé dans un esprit punk et revendicateur, avec une puissance sonore dans les compositions de Chafiik qui dépassait largement leurs paroles. Amour Oral, plus fin et plus posé, contient un paquet de surprises au niveau mélodique lorsque l’on s’y attarde.

Mais Le Québec est mort, vive le Québec! est beaucoup plus pop que hip-hop. Beaucoup trop. Trop pop sont les refrains de Kevin et Gaétan, de Tous les jours ou de M’accrocher. Trop simple est la mélodie de La trahison des marchands. Trop peu sont recherchés les musiques de ce disque tant attendu.

Je sais qu’il n’est pas obligatoire d’échantillonner du Stravinsky pour composer une bonne chanson rap. Là n’est pas le problème de l’album. Le hic est que les trois rappeurs semblent avoir perdu leur fougue musicale. À l’exception de Les géants, aucun morceau de ce troisième disque ne vient faire vibrer notre cage thoracique et notre fibre musicale. Peut-être que des thèmes moins revendicateurs tels que l’école secondaire, le hockey ou les discothèques sont plus propices à la pop easy listening qu’à du rap acide et menaçant.

Si Loco Locass a troqué le shotgun pour une épée émoussée, Les géants et Occupation double, épiques et remplis de rage, méritent l’écoute. Mais pour le reste de l’album, on ne serait pas surpris de l’entendre à CKOI. Mais bon, si ce changement de public cible peut permettre aux jeunes Québécois d’écouter du Loco Locass à la place de n’importe quelle autre merde générique, j’arrêterais de me plaindre et retournerais dans mon trou écouter Sheila ch’us là en me disant que le Québec est bien vivant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Feuavolonte 29093 partages Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines