Magazine Culture

Sophie Maurin nous présente son 1er single « Far Away »

Publié le 18 juin 2012 par Bullesonore

Difficile à dire comment j’ai pu découvrir la musique de Sophie Maurin et pourquoi j’ai adoré, mais ce qui est sûr c’est que sans l’extraordinaire Jeremy Verlet (encore lui, et big up aux attachés de presse qui « aiment » la musique … vraiment) ben je serai surement passé à coté, ou bien écouté sur le tard.

Ce n’est pas de l’indie pop frenchie comme j’ai pu le lire un peu partout sur le oueb -après on peut choisir la facilité et étiqueter un artiste, au lieu de savourer sa musique et la comprendre un peu-, c’est loin d’être une « artiste qui chante comme tel ou dans la lignée de tel phénomène artistique-, c’est bien plus que ça ! C’est une musique d’une passionnée qui a commencé la musique seule, seule contre tous, à sillonner les bars et petites salles parisiennes pour jouer.

Parce que croyez-moi, qu’importe le temps, les rendez-vous manqués, le copinage parisien (ça existe ça existe mais il ne faut pas le crier trop fort), les risques de faire une musique avec passion, qu’importe tout cela, Sophie et son trio de coeur (Aleth au violoncelle et Fred aux percussions) seront sur la route, rouleront, vont arriver à destination et vous emmèneront dans un voyage et une aventure humaine unique d’où l’on ne revient pas indemne.  Car Sophie Maurin ne travaille que dans l’amitié ou dans la joie.

Sophie Maurin nous présente son 1er single « Far Away »

Sophie Maurin par Raphaël Perdrisot

Sur scène, le trio donne vie à chacun de leurs morceaux, faisant rêver les spectateurs et distribuant les belles mélodies à tour de bras.

Du coup, on pense à Camille, à Regina Spektor et son lyrisme pianistique, à Fiona Apple que ça soit dans l’énergie musicale ou à son émotion qui nous transporte, sa fragilité laissant l’impression de marcher sur un fil musical au bord de la rupture.

Mais logique, Sophie  a des influences et tire autant son inspiration de Chopin, de Satie, de  Tchaikovsky et de Debussy que des Beatles, Gainsbourg, Gonzales, Feist ou les Arcade fire. Mais sans jamais copier, sans jamais tomber dans le piège de la facilité … faire comme tel … Sophie a beaucoup de talent et elle nous l’offre sur son premier album qui illuminera la rentrée !

En attendant, Sophie Maurin propose son single Far Away,  disponible sur toutes les plateformes de téléchargement :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bullesonore 3754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines