Magazine Médias

L'armée américaine demande l'aide des Britanniques pour stopper une livraison d'hélicoptères russes à la Syrie

Publié le 18 juin 2012 par Copeau @Contrepoints

D'après une information du Sunday Telegraph, le gouvernement américain a demandé l'aide des Britanniques dans l'espoir d'arrêter un bâteau suspecté de transporter des hélicoptères d'attaque russes et des missiles vers la Syrie.

Le cargo Alaed, battant pavillon russe et propriété de la firme russe FEMCO, est normalement en route par la Mer du Nord après avoir pris chargement de munitions et d'hélicoptères MI25 -- connus sous le nom de "tanks volants" -- depuis le port russe de Kaliningrad en mer baltique. Selon les dernières données disponibles à son sujet, le cargo croisait mardi dernier au large des côtes nord-ouest du Danemark.

En réponse, Washington, qui continue d'accuser Moscou d'armer le régime syrien, a demandé au gouvernement britannique de les aider à arrêter le cargo Alaed et l'empêcher d'effectuer sa livraison, en utilisant des sanctions légales afin de forcer son assureur, Standard P&I Club, sous la direction de Charles Taylor & Co Ltd, basé à Londres, à retirer sa couverture.

cargo alaed

Normalement, la Syrie est actuellement sous embargo complet en terme d'armement, et le retrait de la couverture d'assurance du cargo l'empêcherait d'amarrer dans un port européen et le forcerait concrètement à rentrer en Russie.

Il semblerait que ce chargement d'hélicoptères soit une partie de la livraison de 36 appareils commandés par le gouvernement syrien à la fin de l'ère soviétique, dont quelques uns furent transférés en Russie pour une maintenance de routine par l'équipementier d'armements russe Mil (détenu par l'état), à Kaliningrad. La Russie explique que cette livraison permet à Mil de respecter son contrat d'entretien ; ce genre d'hélicoptères est cependant connu pour avoir été utilisé par le pouvoir syrien en place, et aurait permis de tirer des roquettes sur un hôpital dans une enclave rebelle aux alentours d'Aleppo au nord de la Syrie.

Côté britannique, interrogé au sujet de l'Alaed dans la nuit du 15 au 16 juin, un porte-parole du Ministère des Affaires étrangères a expliqué que le ministère enquêtait sur cette possible tentative de briser l'embargo d'armements en Syrie.

"Nous sommes au courant des rapports mentionnant un navire transportant une livraisaon d'hélicoptères d'attaque russes, qui se dirige vers la Syrie, dans les eaux internationales proches de l'Angleterre. Nous avons clairement mentionné au ministre russe des affaires étrangères, Lavrov, rencontré le 14 juin dernier, que toute livraison d'armes à la Syrie doit stopper. Nous travaillons de façon rapprochée avec nos partenaires internationaux pour nous assurer que tout est fait pour empêcher que les capacités du régime syrien à massacrer sa population ne soient renforcées par l'assistance d'autres pays."


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte