Magazine Culture

2012/30 "Les fantômes du Delta" de Aurélien Molas

Par Tigrou4145

Ce roman est un thriller de 500 pages publié aux éditions Albin Michel le 15 mars 2012.
Quelques mots sur l'auteur : Aurélien Molas a 26 ans, il est né à Tarbes , a vécu à Madrid et habite maintenant à Paris. Egalement scénariste pour la télévision et le cinéma, il travaille actuellement sur les prochains longs métrages de Fabrice Genestal (La Squale) et Fabrice Du Weltz (Calvaire, Vinyan). Son premier roman La Onzième Plaie, parue en 2010, salué par la critique et soutenu par les libraires, a été récompensé par le Prix Sang pour Sang Polar du premmier roman policier, le Prix Raisin Noir, le Prix Noir de Noir des Lycéens et le Prix Polars Pourpres Découverte.

Quatrième de couverture :  "Le Delta du Niger, l’enfer sur terre : marées noires dévastatrices, paysans réduits à la famine, guérilleros traqués par des militaires sanguinaires. Pour les multinationales qui en exploitent l’or noir, une manne. Mais aujourd’hui, elles ont peut-être trouvé mieux que le pétrole… Face à leur cynisme, que pèsent les idéaux de deux médecins humanitaires bien décidés à ne pas les laisser faire ?
L’Afrique et ses fantômes hantent cette odyssée pleine de violence et de fureur. Éloge de l’espoir, fresque épique tout autant que thriller, "Les Fantômes du Delta" confirme l’incroyable talent d’Aurélien Molas pour instiller dans le suspense cette soif du mal qui ronge les hommes. " 

Mon avis : Tout d'abord je tiens à remercier Babélio et son opération Masse critique ainsi que les éditions Albin Michel qui m'ont permis de découvrir ce roman passionnant et cet auteur dont je ne connaissais rien.

C'est le deuxième roman de l'auteur mais le premier que je lis de lui et c'est une très belle réussite.
Le style est simple et fluide et ce thriller se dévore très rapidement.
Dès les premières pages, on est embarqué dans l'histoire et on s'attache aux personnages, très humains. Il y a tout d'abord Benjamin Dufrais, ce jeune médecin sans fontières (MSF), célibataire, qui pour supporter l'horreur de la situation en Afrique se drogue à la cocaïne mais reste un medcin formidable ; il est accompagné de Jacques, la cinquantaine qui a sacrifié sa vie de famille pour aider les autres et qui se retrouve sur le point de divorcer. Il y a aussi Mégan, l'infirmière qui choisit de rejoindre MSF pour changer de vie après avoir perdu sa petite fille.
Les chapitres sont ultra courts, à peine une ou deux pages, trois maximum, ce qui donne du rythme à la lecture, les pages défilent les unes après les autres sans que le lecteur ait l'impression de s'enliser. Il n'y a du coup pas de moment ennuyeux alors même que certains passages sont un peu plus lents, la tension est omniprésente et le suspens se maintient jusqu'au bout.
On sent bien le coté "scénario" et on imagine très bien (en tous cas moi) qu'un très bon film pourrait être tiré de cette histoire très bien écrite et décrite qui apparaît bien réelle et glace le sang.
Bref, c'est un excellent thriller plein d'action et de suspens dont je vous recommande vivement la lecture.
Ma note :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tigrou4145 894 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines