Magazine Cinéma

Palace

Publié le 19 juin 2012 par Olivier Walmacq

palacefrbfr

Genre: série télévisée
année: 1988
durée: 6 épisodes de 90 minutes

L'histoire: De petites saynètes humoristiques sans queue ni tête s'enchaînent tout au long de l'émission dans différents lieux du palace.

La critique d'Alice In Oliver:

Bienvenue dans le monde de Palace ! Au regard du titre de cette série en six épisodes, on pourrait croire qu'il s'agit d'une série française glamour et potiche.
Pas du tout ! C'est même tout le contraire ! Pour comprendre l'esprit déjanté et farfelu de Palace, il est nécessaire avant tout d'expliquer son concept.

Palace se divise en petit saynettes humoristiques. On connaît surtout la série pour la séquence "Appelez-moi le directeur", qui sera par ailleurs repris par un publicité pour la MAAF. Cette saynette oppose donc le directeur de Palace (le regretté Phillipe Khorsand) à un client mécontent. Ce dernier trouve toujours quelque chose à redire sur le lieu prestigieux et les mets proposés.
Manque de bol, le directeur est un petit malin qui parvient toujours à trouver un subterfuge pour s'en sortir, la scène se terminant par un "je l'aurai un jour, je l'aurai !".

Pour le reste, on note évidemment les brèves de comptoir dans lesquelles on retrouve un autre immense acteur, Jean Carmet.
Il y a aussi la séquence du Professeur Rollin (le Professeur Rollin a toujours quelque chose à dire), les choses à ne pas dire (avec une Valérie Lemercier en forme et de bon conseil en matière de langage à tenir au Palace), Labo Palace, conversation en terrase, service Palace... et bien d'autres saynettes viennent s'ajouter à celles que j'ai citées.

Le concept de cette série comique française est amusant. La série cultive sans cesse l'art du non-sens et l'humour un brin lourdingue.
Parfois, Palace frôle limite le vulgaire.

Toutefois, on sent que les acteurs s'amusent. Et d'ailleurs, le casting de stars françaises est plutôt impressionnant: j'ai déjà cité Philippe Khorsand, Jean Carmet et Valérie Lemercier. Mais d'autres noms célèbres viennent s'inviter aux festivités: Claude Piéplu, François Rollin, Jacqueline Maillant, Darry Cowl, François Morel, Valérie Benguigui...

Et encore, je ne fais qu'évoquer les apparitions les plus fréquentes de Palace car d'autres grands acteurs seront invités à participer à la série.
Palace reste donc une série farfelue, souvent amusante et diversifiée (les différentes séquences étant nombreuses et ne durant que quelques minutes).
Certes, comme je l'ai déjà souligné, certains esprits chagrins pourront trouver l'humour lourdingue, mais perso, je suis un fan absolu de cette série totalement déjantée.

Note: 16/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines