Magazine Cinéma

WOODY ALLEN: le jour où ses films, sa vie (et la vôtre) ont failli changer

Par Mickabenda @judaicine
tumblr_lj51h30fB61qz6f9yo1_500

Actuellement occupé sur la promotion de son nouveau film, To Rome with Love, Woody Allen s’est laissé aller à de surprenantes confessions.

Habitué aux castings riches et hétéroclites (on a pu le voir l’an passé avec son Minuit à Paris featuring Carla Bruni-Sarkozy), Allen a affirmé avoir, il y a des années, offert des rôles à… Tonya Harding et Lady Di.

Comme vous vous en êtes peut-être aperçus, rien n’a été concrétisé. Harding, en liberté conditionnelle à cette époque, ne pouvait quitter son État. En ce qui concerne Diana, Woody Allen a en fait indiqué qu’il était sur le point de lui proposer un rôle, mais le destin a donc dû en décider autrement.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, ou l’auraient oubliée, Tonya Harding est une championne américaine de patinage connue notamment (surtout ?) pour être mêlée à un roman-feuilleton des 90′s: sa principale rivale, la lisse Nancy Kerrigan, a reçu des coups de barre en fer dans les genoux, de la part de l’ex-mari de Harding, peu avant les Jeux Olympiques.

Harding s’est depuis illustrée dans une vidéo sexy de mariage, puis en tant que boxeuse, actrice, et dans des faits divers, avant de devenir une icône de la culture populaire.

A Portland, des hommes déguisés en Père Noël se réunissent chaque année pour invoquer son esprit dans les bois. Autant dire que c’est surtout sur elle qu’il faudrait faire un film…

← Article Précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mickabenda 17549 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines