Magazine Culture

Les fêtes nationals

Publié le 25 juin 2012 par Aiglebleu

Journeee-national-des-Autochtones.jpg

Nous avions cette semaine 2 fêtes: le 21 juin la Journée nationale de Premières Nations au Canada et le 24 juin La St-Jean Baptiste, fête nationale des Québécois.

Nous avons à peine entendu parler de la Journée nationale des Premières Nations ici au Québec. Et la fête des Québécois a été soulignée par de nombreuses festivités. Ma fille a choisi de rester avec nous, pas intéresser par toutes ces beuveries que les jeunes essayent pour imiter les grands. Bref, je me suis interrogé sur ces comportements.

Notamment, il y avait à Radio Canada une émission le 21 juin sur Buffy Ste-Marie, une

buffy ste marie
chanteuse des Premières Nations qui a un talent et une voix extraordinaires. Elle racontait comment son activisme pour son peuple et son franc parler dans ses chansons lui a valu d'être exclu des radios, du succès, des voies ordinaires qui lui auraient valu d'être reconnu a sa juste valeur. Elle racontait que cela lui a pris des années avant de comprendre que c'était en fait des actions concertées des organisations secrètes (FBI, CIA, et leurs homologues canadiens) qui l'avait exclu du succès qu'elle aurait normalement du connaître.

J'ai subi cela et je l'ai vue à maintes occasions. Pourquoi la société s'attaque t'elle automatiquement a ceux qui brillent par leurs honnêtetés et leurs vertus libres sans affiliation autre que leurs peuples et la liberté? Parce que cela menace le système. Pourquoi les gouvernements canadiens et américains ont-ils fait subir tant de politiques de génocide et de destruction de la culture, de la religion et du mode de vie aux Premières Nations? Parce que cela menace le système. En effet, les Premières Nations étaient libres et n'avaient pas besoin de tous les biens matériels de la civilisation blanche. Ils étaient heureux dans la nature, libre comme le vent, vivaient bien entre eux dans l'amour des familles, des communautés et le bonheur que l'on ressent lorsqu'on est dans la beauté et l'harmonie de la nature. Ils savaient vivre en unité avec elle et leurs dons, pouvoirs, bonheur, santé et connaissances étaient de beaucoup supérieurs à ceux de la civilisation blanche. Ainsi, ils étaient une réelle menace pour ce système qui a besoin d'asservir les êtres pour maintenir sa domination sur le monde. Alors, les politiques de génocide, les injustices, le racisme, la liste est trop douloureuse et longue pour l'écrire ici, furent commis et continuent à être commis envers les Premières Nations et ceux qui veulent vivre dans la liberté.

Les gouvernements actuels font des lois qui sont contre le peuple, contre l'environnement, contre la santé et le bonheur des Hommes et les gens ne savent pas comment s'élever contre cela. Ils manifestent et contestent, mais cela fait à peine un pli au système qui a l'occasion de faire encore d'autres lois pour limiter les libertés du peuple. La vaste majorité en fait n'est même pas consciente de l'asservissement qu'elle subit. Ils ont été bien aveuglés par la propagande du système, ils sont dans le confort relatif que donne la matrice, et aveugles et bâillonnés, mènent leurs petites vies mesquines dans les évasions, les dépendances, l'ignorance et la soumission à la bête.

Le Nouveau Monde est néanmoins là! Nous avons les clefs de notre libération. Elle se trouve dans notre volonté de protéger la nature, une famille un hectare à la fois. (voir LA SOLUTION DÉFINITIVE). Nous pouvons ressentir chaque jour le bonheur qu'il y a à voir les fleurs s'épanouir et les jardins pousser.

7219175874_697668d45d.jpg
 Voir les animaux et les éléments qui continuent le travail éternel que leur a confié le Créateur. En sachant que l'ordre, l'harmonie et la vérité finiront toujours par triompher. Et que nous puissions y contribuer en prenant la responsabilité de protéger la nature qui se trouve à notre portée, ne serait-ce que les germinations dans la cuisine. C'est dans les petits gestes quotidiens d'unité avec la nature et aussi avec nos voisins (que nous pouvons encouragé et aider à faire leurs jardins) que nous libérons la terre. Il ne faut rien attendre des gouvernements, ils sont au solde des forces de l'ombre. Mais nos voisins, nos familles, même si le lavage de cerveau du système nous a tous et toutes affectés un peu, pas mal ou beaucoup, ont quand même quelque chose qui est encore humain. Lentement, harmonieusement, tranquillement, paisiblement, un jour à la fois, comme la force de la petite herbe qui fend le béton, nous parviendrons à retrouver la liberté et le bonheur d'être de vrais êtres humains, de nouveau en harmonie avec la vie et la réalité de la création.

Bonne semaine à tous et toutes

Paix et lumière

Aigle Bleu


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte