Magazine Culture

"Apocalypsis, Cavalier Pâle : Elias" d'Eli Esseriam

Par Secriture @SEcriture

Un grand merci à Mathilde et aux Editions Matagot-Nouvel Angle

 

"Tu as essayé d'inverser les effets de ton don, avant que tu admettes que tu n'étais pas fait pour ça. Tout simplement. Ce n'est pas ton rôle de guérir ton prochain. Un Cavalier de l'Apocalypse n'existe pas pour ça. Sa mission, sa destinée, ce n'est pas d'être un héros. Et cette réalité indéniable te fait souffrir chaque seconde de chaque heure de ta vie. Heureusement pour toi, cette dernière n'est pas censée durer", Elias Land, Cavalier Pâle.

_______________________________

Quatrième et dernier Cavalier, Elias est un jeune homme complexe et sensible. Cela se ressent à la lecture de son histoire : l'auteur nous embarque dans les méandres de la vie d'Elias où aucune émotion ne nous est épargnée. La forme du récit est assez différente des trois autres tomes, puisque c'est souvenir après souvenir (comme une sorte de journal) que l'on découvre la vie du Cavalier Pâle. Le passé, le présent et l'avenir de ce personnage un peu effacé, perturbé par son pouvoir... Et pour cause, son pouvoir est assez effrayant : il agit sur le temps, sous toutes ses formes (le calendrier, la vieillesse...). Mais le temps agit aussi sur lui : comment savoir qui l'on est quand on ne connaît même pas son passé, son avenir? A qui se fier? A quel point le temps nous joue-t-il des tours? Peut-on jouer impunément avec le temps qui passe?

Dans chacun de ses romans, Eli Esseriam sait nous emmener dans un tout autre univers ; dans celui d'Elias, au fil des découvertes, on s'émeut, on rit, on s'emerveille avec ce jeune garçon blafard et peu locace. Sans nous epargner aucune corde sensible, en ne faisant aucun détour, Eli Esseriam nous livre la vérité toute crue, la vie telle quelle est : dure et sans préambule.

Dans ce quatrième opus, les liens qui se sont tissés peu à peu entre les quatre cavaliers se renforcent encore. Leurs détracteurs se dévoilent, les choses se précisent... On approche du but : l'apocalypsis tant attendue. 

Bref, encore une réussite, qui met l'eau à la bouche du lecteur. Rendez-vous en septembre pour le cinquième tome : "OMEGA".

Tome 1 - Cavalier Blanc : Alice

Tome 2 - Cavalier Rouge : Edo

Tome 3 - Cavalier Noir : Maximilian

Tome 4 - Cavalier pâle : Elias

Tome 5 - Omega (septembre 2012)

//media.paperblog.fr/i/472/4724176/apocalypsis-nouvelle-serie-ecrite-eli-esseria-L-bPN2HD.png


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Secriture 741 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines