Magazine Culture

Évasion du couloir de la mort (E. Bunker)

Par Despasperdus

« il se peut que vous soyez le fils de pute le plus coriace de la planète, mais vous n'êtes pas plus durs que le béton et l'acier de cette prison. Vous perdrez obligatoirement, le béton et l'acier vous auront à l'usure. »

bunker.jpg

Ce recueil rassemble 6 nouvelles qui se déroulent dans l'univers pénitentiaire des États-Unis, plus exactement dans la fameuse prison de San Quentin.

« Vous n'userez pas le béton. Vous pouvez gâcher votre vie et devenir un vieillard. Vous pouvez mourir ici sans même avoir vécu. Pour la plupart, vous êtes tellement stupides que vous ne savez même pas lire. »

La pauvreté, le racisme, le manque d'instruction, la bêtise, la folie, et les abus de pouvoir sont exacerbés par un système injuste, inégalitaire et particulièrement violent.

« Les étoiles qui pâlissaient dans le ciel seraient probablement les dernières qu'il verrait jamais. L'espace d'un instant terrible, il affronta la réalité de sa mort, tant cette vision était aveuglante, trop vaste pour que l'esprit pût la contenir. Le non-être n'était pas le sommeil. »

En narrant à la 1ère personne ou à la 3ème personne du singulier, Edward Bunker décrit la trajectoire des prisonniers et la vie quotidienne en taule, mais surtout, il met en lumière l'absurdité et l'inhumanité d'un système carcéral et judiciaire qui transforme des hommes en bêtes sauvages en ne leur laissant qu'une seule issue possible, la mort.

Évasion du couloir de la mort est un livre passionnant, même pour qui n'aime pas les nouvelles. C'est aussi une bonne entrée en matière pour découvrir l'auteur de la fameuse trilogie de la bête.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Despasperdus 4931 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines