Magazine Beaux Arts

Vente de la collection d'André Breton et Paul Éluard de 1931

Publié le 26 juin 2012 par Detoursdesmondes
Tatuana400jpg

Juillet 1931, Paul Eluard et André Breton sont contraints de vendre une partie de leur collection d'objets d'art "primitif". 311 objets sont ainsi éparpillés à l'hôtel Drouot.
Parmi eux, on compte seulement 30 objets africains ; les autres sont des objets précolombiens et amérindiens.
Afrique400jpg

À partir de ce moment, Breton n'achètera plus d'objets d'Afrique, trouvant dans l'Océanie la part de séduction, de fascination propre à la démarche surréaliste.
Charles Ratton et Louis Carré rédigèrent le catalogue de la vente. Une ou deux phrases décrivent simplement les objets.
Cette vente nous montre d'une part la richesse de cette première collection, d'autre part le fait que Breton connaissait bien les masques amérindiens avant son exil. La période de 1941 à 1946 sera pour lui l’occasion de voyages au Canada, en Arizona et au Nouveau Mexique, découvrant ainsi les peuples indiens. Ce sera aussi, à New York, la découverte de la boutique de l'antiquaire Julius Carlebach, pouvant ainsi acquérir des objets en provenance de la fameuse Heye Foundation qui se débarassait de ses doublons !

Nordpuest400

Avant 1931, Breton était le conseiller de collectionneurs fortunés tel Jacques Doucet, puis René Gaffé. Il semble que ce dernier fut un grand soutien financier pour Breton et Eluard.
La vente de la collection Gaffé en 2001 révèlera des objets acquis lors de cette grande vente de 1931, notamment de très beaux Moko de l'île de Pâques.
Rapanui400

Photos extraites du catalogue de vente 1931.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines