Magazine Culture

LE CHEVAL - animal totem

Publié le 26 juin 2012 par Aiglebleu

 

photo-cheval-qui-se-cabre.jpg
Le cheval, dans les communautés amérindiennes, était un symbole de pouvoir.

Les jeunes guerriers, les jeunes braves, avaient coutume d'essayer de voler des chevaux aux tribus voisines afin de prouver qu'ils étaient de bons partis pour la femme qu'ils voulaient épouser, démontrant ainsi qu'ils avaient du pouvoir. En particulier chez les grandes tribus de chasseurs des plaines du centre de l'Amérique dont la vie était centré autour du bison, le cheval était un atout extraordinaire pour se déplacer et pour chasser.

Avant la découverte du cheval domestiqué, les Premières Nations des plaines étaient très proches de la terre; leurs déplacements étaient alourdis par leurs possessions, et donc très lents. Dès lors qu'ils montèrent sur le dos des chevaux, ils furent libres comme le vent. Cette découverte fut aussi importante pour eux que celle du feu. C'est entré dans les coutumes de toute la société actuellement; en effet, on mesure encore la puissance des vehicules-moteurs en chevaux-vapeur. C'est un souvenir de cette époque où le cheval était un partenaire honoré et de grande valeur parmi les hommes.

Voici une histoire sur l'homme-médecine Dream Walker qui nous parle du pouvoir du cheval.

 

"Dream Walker était en chemin sur les plaines pour aller rendre visite à la nation Arapaho. Il portait avec lui sa pipe. Il avait dans sa tresse une plume qui pointait vers la terre, le désignant comme un homme de paix.

Du haut d'une colline, il vit une horde de mustangs sauvages qui venait à lui. Un étalon noir s'approcha, et il lui demanda ce qu'il cherchait. Le cheval lui dit: "Je suis le vide d'où les réponses arrivent. Grimpe sur mon dos et apprends à entrer dans le vide, dans la noirceur.". Dream Walker le remercia, lui disant qu'il viendrait lui rendre visite dans le temps du rêve lorsqu'il aurait besoin de cette médecine.

Puis s'approcha l'étalon doré venant de l'Est où réside l'illumination. "Tu pourras venir me voir pour trouver les enseignements qui permettront d'illuminer la sagesse et la connaissance des autres", lui dit-il. Dream Walker remercia et répondit qu'il utiliserait ces dons durant son voyage.

S'en vint l'étalon ocre venant du sud. Se cabrant joyeusement et fougueusement, il lui parla des joies d'équilibrer le travail et la médecine pesante avec le jeu. "Tu pourras retenir davantage l'attention des autres si tu utilises l'humour", lui expliqua-t-il. Dream Walker le remercia, disant qu'il emploierait cette médecine au cours de son voyage.

Dream Walker se rapprochait de sa destination, qui était la nation Arapaho.

Alors, vint à lui l'étalon blanc du nord. Dream Walker monta sur son dos. Il était le porte-parole des autres chevaux et représentait la sagesse. Il était l'incarnation d'un bouclier de médecine équilibrée: "Aucun abus de pouvoir ne mène à la sagesse. Tu as fait ce voyage pour guérir un frère dans le besoin, pour partager la pipe sacrée et communier avec la terre mère. Tu as maintenant la connaissance du Grand Esprit. Je te porte sur mon dos. La sagesse n'est pas accordée aisément, mais elle l'est à ceux qui sont prêts à la porter de manière utile."

Dream Walker fut guéri par les chevaux sauvages, et il savait que son but en rendant visite aux Arapaho était de partager cette sagesse avec eux."

 

Il faut équilibrer votre médecine, vous souvenir de tous les aspects de votre sentier sur la terre, chaque aspect de votre personnalité. C'est un des messages de cette petite histoire. Chaque direction, chaque point cardinal, les grands-pères des quatre vents, représentent des aspects de notre sagesse inné, de notre potentiel et les dimensions de notre manifestation: le physique, l'émotionnel, le mental et le spirituel. Ces aspects de notre être doivent être en équilibre pour que notre pouvoir puisse être juste et vrai, puissant et bénéfique. Ainsi par exemple, trop de spirituel et pas suffisamment de physique conduit aux illusions et à l'orgueil.

La compassion, l'ouverture aux enseignements, une attitude aimante, avoir une vie équilibré, rester centré et le partage de nos dons et de nos capacités sont les portes du véritable pouvoir.

Cette histoire nous illustre bien l'importance du pouvoir dans notre vie personnelle. Le pouvoir ne sait pas grandir en nous de manière équilibrée si ne viennent pas conjointement l'humilité et le sens des responsabilités. Avec chaque pouvoir vient une responsabilité. C'est pourquoi la recherche de pouvoir spirituelle dans les Premières Nations est toujours tempérée d'une réflexion profonde et d'une mise à l'épreuve par les aînés avant d'être autorisé et célébré.

Il est bon et il est bien d'acquérir du pouvoir, mais il est nécessaire de comprendre qu'il doit être utilisé avec sagesse, discernement et compassion, pour le bien de tous et toutes, sans quoi les pièges du pouvoir nous conduiront dans une spirale descendante qui mène à la ruine et à la solitude.

Aigle Bleu


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte