Magazine Cinéma

Chien de Flic

Publié le 26 juin 2012 par Olivier Walmacq

Chien_de_flic

genre: policier, comédie policière
année: 1989
durée: 1h40

l'histoire: L'inspecteur Michael Dooley est un flic caractériel et taciturne qui cherche à tout prix à démasquer Lyman, un trafiquant de drogue. Pour qu'il soit plus efficace, son supérieur lui attribue Jerry Lee, un berger allemand.
la critique d'Alice In Oliver:

Difficile de faire fonctionner la célèbre formule du duo flic/chien policier, tout simplement parce que la recette est totalement épuisée !
Pourtant, le genre rencontrera un certain succès dans les années 80 et 90. Un grand nombre de films joueront donc la carte du clebs plus intelligent que son maître, multipliant les gaffes, et donnant lieu à tout un tas de comédies assez peu recommandables.
En soi, Chien de Flic, réalisé par Rod Daniel en 1989, est loin d'être le pire étron qui soit mais respecte tous les codes inhérents du genre.
A savoir que le héros est évidemment un personnage peu sympathique au départ, mais qui va retrouver une certaine humanité aux côtés d'un toutou attendrissant et fin limier. En vérité, si Chien de Flic tire son épingle du jeu, ce n'est pas uniquement grâce à son clébard de service.

Chien_20de_20flic

En effet, James Belushi s'en sort avec les honneurs, sans pour autant délivrer une grande performance.
Certes, l'acteur cabotine (c'est le cas de le dire) mais son personnage est plutôt attachant, puisqu'il va évoluer au fur et à mesure de son enquête.
Quant au chien en question, le toutou est parfois assez drôle. Ce qui permet quelques séquences hilarantes mais aussi inégales.
Toutefois, le plus gros défaut de Chien de Flic reste son scénario, particulièrement basique et peu intéressant. En vérité, le film repose uniquement sur les épaules de ce duo peu ordinaire. Cependant, on se surprend à passer un moment qui n'est pas trop déplaisant. En résumé, ça se laisse regarder sans déplaisir.
D'ailleurs, le film trouvera son public et deux suites seront réalisées, toujours avec James Belushi. Et oui, faut bien manger à la fin du mois !

Note: 10.5/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines