Magazine Cinéma

MEN IN BLACK 3: Critique du film

Par Pulpicons

MEN IN BLACK 3: Critique du film

Men In Black 3 n’est pas le roller coaster attendu et ses 215 millions de dollars  de budget ne sautent pas franchement aux yeux, sans doute engloutis par le casting. Pour autant, son côté film à sketchs lui donne une touche indie sympathique. Certains verront ce troisième volet comme le plus fétichiste des trois films, là où d’autres s’ennuieront face à un exercice de style dispensable. Bien écrit pourtant, Men In Black 3 mise tout sur les dialogues et les situations, reléguant au second plan l’efficacité visuelle, et fournissant un bad guy sans envergure véritable. On ne sort pas déçu pour autant de la projection, Barry Sonnenfeld reste un artisan honnête qui boucle sa trilogie avec élégance. Le plat aurait sans doute gagné à être plus épicé. Le désormais triptyque Men in Black n’attend plus que son édition Blu-ray pour devenir l’objet de culte auquel il est promis.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pulpicons 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines