Magazine Cinéma

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Par Lescapuchons @lescapuchons

« Il est des moments où il faut choisir entre vivre sa propre vie pleinement, entièrement, complètement, ou traîner l’existence dégradante, creuse et fausse que le monde, dans son hypocrisie, nous impose. »
Oscar Wilde

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Un soir, avec ma soeur, nous cherchions quelques nouvelles séries pour égayer nos insomnies, quand nous sommes tombées sur la série The Big C. Diffusée en France depuis décembre 2011, trois saisons sont déjà disponibles. C’est un format court, les épisodes durent un peu plus de 20 minutes.

Le synopsis : Dans l’Amérique des années 2000, Cathy Jamison, une mère de famille professeur dans un lycée, apprend qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Elle ne sait combien de temps il lui reste à vivre. Six mois, un an peut-être ? Elle décide alors d’en profiter pour devenir celle qu’elle a toujours voulu être, ou celle qu’elle fut il y a longtemps. Créant de nouveaux liens avec ses proches, elle transforme sa vie au grès de ses envies.

Je n’ai pas été emballée par le synopsis. J’ai mis du temps avant de me décider à regarder le premier épisode. Les histoires simples, qui parlent de monsieur et madame tout le monde n’attirent pas souvent mon attention. Et pourtant cette fois j’ai accroché ! Dés le premier épisode j’ai adoré ! Cathy Jamison est donc une femme comme tout le monde : la quarantaine, mariée, un fils de 16 ans, qui vit dans une banlieue chic. Un jour elle découvre qu’elle est atteinte d’un cancer. Bien que cette maladie soit devenue aussi banale que l’angine, elle n’en reste pas moins terrible et bouleversante. Souvent les patients sont anéantis, leurs proches souffrent impuissants, tandis que d’autres décident de sauter en parachute ou de plonger parmi les requins aux Bahamas.

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Mais Cathy Jamison ne fait rien comme tous le monde. On lui dit qu’elle va bientôt mourir ? Bien qu’il en soit ainsi, elle va alors remettre toute sa vie en question. Elle ne va ni sauter à l’élastique d’un pont, ni faire du deltaplane, elle va transformer ses relations avec les autres. Cathy Jamison est décidée à revoir ses priorités, à construire de nouvelles affinités, à chambouler ce qui compte vraiment dans vie, pour devenir quelqu’un de meilleur et faire de ses proches, des gens bons et débrouillards.

Tout d’abord il y a son mari, Paul, avec qui la routine s’est installée depuis bien longtemps. Il n’en reste n’y passion, ni amour, ni bonheur. Juste un quotidien identique depuis des années et des banalités journalières à mourir d’ennui. Cathy  vire Paul de chez elle. Elle a besoin de temps pour repenser leur relation, pour faire le point et savoir si elle veut toujours de lui dans sa vie. Cette situation n’a rien pour plaire à Paul, qui, pleins d’humour, tente de la reconquérir sans rien comprendre aux extravagances de sa femme. Les scènes entre Cathy et Paul sont souvent très drôles. Paul se fait mal mené tandis qu’il essaye de retrouver sa place auprès de sa famille. Il n’est pas au courant que Cathy est atteinte d’un cancer car cette dernière ne veux pas en informer ses proches.

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Ensuite il y a son fils, Adam, adolescent boutonneux et ronchon qui ne comprend pas non plus l’engouement de sa mère quant à son éducation sexuelle, ses fréquentations, ses études et ses activitésCathy comprend qu’elle a délaissé son rôle de mère depuis longtemps, envahit par un quotidien ennuyeux et pesant. Elle s’attelle  donc à reprendre les choses en main. Elle tente d’expliquer à son fils qu’un jour il aura des rapports avec une fille, qu’il faudra alors être doux et se protéger. Ce dernier, paniqué par l’attitude de sa mère, se demande si elle se drogue ? Cathy empêche son fils de se rendre à son stage de foot qui dure près d’un mois dans un autre Etat afin de le garder près d’elle pour profiter de ces moments passer ensemble avant de mourir. Comme Adam n’est pas au courant du cancer de sa mère, il lui en veux beaucoup et la trouve complètement folle.

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Il y a aussi Andréa, une jeune élève de la classe de Cathy. Obèse et complexée par ses origines afro-américaines (quoi qu’elle en dise), elle se rebelle contre l’école et le système. Elle tente de trouver sa place dans une Amérique qu’elle trouve injuste envers les afro-américains. Mais tous ceci révèle en réalité un malaise plus profond. Cette jeune Andréa rêve de mode, de design et de stylisme. Cependant elle pense que son chemin est barré par toutes les blanches maigres comme des clous. Il lui faudra attendre de trouver l’amour, puis de retourner à ses racines africaines avant de paraître enfin comblée et sereine. Cathy porte beaucoup d’affection à cette jeune fille qu’elle tente d’aider par tous les moyens, quitte à l’accueillir chez elle plutôt que de la laisser partir vivre en Afrique pour suivre sa famille. Dans son combat contre le cancer, Cathy trouve une véritable alliée en la personne d’Andréa. La jeune fille sait lui parler et la guider.

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Venons en à mon personnage préféré : Sean, le frère de Cathy. Ou plutôt devrais je dire, le frère SDF, loufoque, et anti conformiste de Cathy ! Il vit dans la rue et se nourri de déchets depuis de nombreuses années. Cathy tente de retrouver leur complicité et de faire de lui quelqu’un de stable. Et le pari n’est pas gagné. Sean aime manger dans les poubelles, dormir dehors à même le sol, se laver 1 fois par an et critiquer la société. Les scènes entre Cathy et Sean sont de loin les plus drôles et les plus géniales de la série. On en vient presque à regretter de ne pas avoir un frère comme lui. Une fois que leur lien fraternel est à nouveau soudé, Cathy redoute de lui annoncer son cancer. Elle fait une tentative mais, lorsqu’il s’effondre en pleur devant elle et qu’elle ressent alors toute sa souffrance , elle se rétracte et prétend lui jouer une farce. En plus d’être un personnage très amusant, Sean est aussi extrêmement touchant.

The Big C : une série 2012 avec Laura Linney

Il ne faut pas oublier les personnages comme Marlene, la voisine âgée et aigrie qui finit par devenir la meilleure amie de Cathy. Toutes les deux se bousculent mutuellement cherchant à faire ressortir le meilleur de l’autre. Il y a aussi, l’oncologue amoureux de sa patiente et Rebecca l’ex meilleure amie qui réaparait 20 ans plus tard et qui est incarnée par la fabuleuse actrice de Sex and the City, Cynthia Nixon alias Miranda.

Tous ce fabuleux mélange donne un cocktail détonnant de rires et de larmes que je vous conseil absolument !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lescapuchons 828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines