Magazine Bd

Jason Aaron et Steve Dillon – PunisherMax, Frank

Par Yvantilleuil

Brillante introspection d’un Punisher bien mal en point !

Jason Aaron et Steve Dillon - PunisherMax, FrankVoici déjà le quatrième tome de cette nouvelle série régulière, baptisée “PunisherMax” (en un mot), scénarisée par Jason Aaron (Lisez Scalped !!! ) et illustrée par Steve Dillon. Une saga qui reprend l’esprit violent et gore de la collection MAX, mais qui s’amuse également à recycler quelques vilains très connus de l’univers Marvel, sans respecter la fameuse continuité.

Après un premier arc intitulé le Caïd, qui revisitait avec brio les origines de Wilson Fisk et un deuxième tome qui se concentrait sur Bullseye, cet album, qui reprend les épisodes #12 à #16, propose la suite directe des événements du second tome. Si l’’album précédent marquait en effet une parenthèse au run de Jason Aaron en proposant quatre histoires indépendantes datant de 2009 et 2010, celui-ci permet de retrouver un Frank Castle gravement blessé, capturé par la police et emprisonné suite à son affrontement particulièrement violent avec Bullseye.

Le lecteur a donc d’une part droit à un huis-clos carcéral montrant un héros meurtri face à des hommes prêts à tout pour lui faire la peau, mais il a surtout droit à un Frank Castle qui prend le temps pour se remémorer son passé. Ces nombreux flashbacks qui reviennent sur son retour du Viêt-Nam et sur sa réinsertion dans la vie normale, juste avant ce jour funeste où il perdit sa famille, permettent de mieux comprendre la nature et l’origine de ce justicier. Le lecteur a non seulement droit à un excellent récit sur la difficulté des vétérans du Viêt-Nam à revenir à une vie normale, mais surtout à une introspection poignante de ce héros dont la psychologie est développée avec maestria par un auteur en grande forme.

Visuellement, Steve Dillon est à la hauteur de ce qu’il a déjà propose en compagnie d’Ennis sur la saga Punisher ou sur l’incontournable Preacher. Les avis sont souvent partagés concernant son dessin, mais personnellement j’aime assez bien ce dessin bien gore à l’humour choquant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines