Magazine Cinéma

L’Algérie, Vichy et le Foot

Par Mickabenda @judaicine
la loie de mon pays

Diffusion sur France 3 de La loi de mon pays, les relations (romancées) entre les juifs, les chrétiens et les musulmans dans les années 40 en Algérie.

L’histoire :

À Oran, en 1940, pendant que la guerre fait rage en métropole, la vie poursuit son cours presque comme avant en Algérie.

Trois adolescents, Benjamin, Kateb et Antoine, issus des trois communautés religieuses du pays, sont devenus amis en dépit de tout ce qui les sépare car ils partagent un amour commun pour le football.

Les trois garçons vivent dans l’insouciance jusqu’au jour où Vichy abroge le décret Crémieux. Voilà que Benjamin perd ce que n’a jamais réussi à obtenir Kated : la nationalité française.

Kateb rappelle alors à son ami qu’il a bien tort de se sentir blessé : à quoi bon être Français ? Cette question prend alors une résonance très concrète…

Le pire était à redouter de cette caractérisation extrême des protagonistes principaux. La prestation tout en finesse d’Alexandre Hamidi, Noam Morgensztern et Azdine Keloua , le jeu en retrait de Charlotte de Turckheim et de Marthe Villalonga, les dialogues pas trop lestés par la contextualisation historique écartent le péril.

L’évocation de cette période rarement explorée par la fiction convainc. Mise au jour de l’antisémitisme larvé de la société, juxtaposition des différentes communautés, sous-statut des indigènes, échos du Vél’d'Hiv, ferments de la révolution à venir… par touches plutôt subtiles, le téléfilm restitue l’air de ce temps, fécond de bouleversements imminents

La loi de mon pays
Mardi 3 juillet de 20:35 à 22:15 sur France 3
Téléfilm dramatique par Dominique Ladoge
← Article Précédent

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mickabenda 17549 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines