Magazine Concerts & Festivals

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up

Publié le 03 juillet 2012 par Dookiz @merseysideband

Evénement incontournable pour tout fan de rock anglais, nous avons fait le déplacement (un peu express) à Manchester pour assister au concert des Stone Roses le vendredi 29 juin 2012. Voilà 8 mois qu’on avait pu acheter 2 des 220 000 billets vendus en 1 heure. Un vrai pèlerinage !

Record de vente de l’histoire du rock

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up
Mettons les choses au clair : en octobre 2011 les Stone Roses annoncent leur reformation avec une tournée et 2 concerts à Manchester, leur ville natale, les vendredi et samedi 29 et 30 juin. Lors de la vente des billets, les 147 000 billets des deux soirs se vendent en 14 minutes ! Un troisième soir est mis en vente pour le dimanche. Au total, 220 000 billets écoulés en 68 minutes. C’est le record de vente de place de concert de l’histoire du rock !

Pints and boobs

Arrivés à Manchester dans l’après-midi de jeudi, on se renseigne sur les endroits pour manger et boire des coups. On nous recommande Deansgate qui semble être l’endroit répondant à nos attentes. Ce n’est pourtant pas fou. On se pose à la terrasse d’un café pour boire notre première bière mancunienne. On engage la conversation avec nos voisins de terrasse à l’accent à couper à la machette. On comprend tant bien que mal, mais les gestes et quelques mots clés sont assez explicites quand ils veulent nous faire comprendre qu’ils ont repéré une bombasse dans la rue ! L’un des deux compères est un mélange entre Adam Yauch des Beastie Boys (R.I.P) et Shawn Ryder, leader emblématique des Happy Mondays, groupe mancunien de référence. En tous cas, ça nous fait plaisir de le penser !

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up
On part ensuite à la recherche d’un pub pour voir l’Allemagne se faire étriller par les Italiens à l’Euro 2012. Faute de mieux on tombe dans un pub à l’ambiance parfois un peu sage, mais avec des vieux très joyeux (voir ci contre !). Pintes. En discutant avec des locaux, on nous recommande le quartier de Printworks qui regroupe, semble-t-il, de nombreux bars. Pintes. On reste jusqu’à la fin du match, après avoir discuté avec des allemands. Pintes. Pas un fan des Stone Roses à l’horizon. Direction Printworks.

Corde raide

On est jeudi, il est 23h30, on se croirait dans un mauvais décor de cinéma, il n’y a personne, tout est fermé sauf 2 bars qui passent de la dance pourrie.

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up
Faute de mieux, on tente. La musique est insupportable, on se prend une pinte pour se consoler puis on aperçoit deux gars, l’un avec un t-shirt Rage Against The Machine et l’autre un t-shirt Stone Roses. Enfin ! Évidemment, on engage la conversation. Tournée de pintes. On parle des Stone Roses, d’Oasis, des Charlatans etc. Les mecs viennent d’un bled à côté de Douvres, on les comprend bien cette fois. On leur explique qu’on est surpris de ne pas voir plus de fans errant des Stone Roses, ni de bars qui passent du rock indé, a fortiori à Manchester. Ils nous rassurent en expliquant que chez eux, la plupart des gens écoutent de la dance pourrie comme dans ce pub. Mais eux aussi s’attendaient à autre chose. Ils nous disent, non sans humour, comprendre pourquoi Ian Curtis a fini sur la corde raide !

Mersey Paradise

Le vendredi commence à nous faire comprendre que l’on ne s’est pas trompés de destination et que nous voilà proches du Mersey Paradise : des clônes de Ian Brown, des « Reni’s hats » (le bob que Reni le batteur avait l’habitude de porter), des t-shirts Stone Roses à tous les coins de rue, mais également beaucoup de polos Pretty Green (ligne de vêtements de Liam Gallagher). Notre hôtel n’y échappe d’ailleurs pas. On commence à sentir monter l’excitation. Joie. Le HMV (équivalent de la Fnac) du centre piéton met les Stone Roses clairement à l’honneur, et on en profitera pour compléter notre garde-robe ainsi que quelques livres (dont aussi le Telling Stories de Tim Burgess, leader des Charlatans). On achète le NME de la semaine avec les Stone Roses en couv et un cahier spécial pour Heaton Park, le hors-série, on repart les mains pleines de Stone Roses, comme des gosses ! Et puis vient le moment de se diriger vers Heaton Park… Suite au prochain épisode…

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up

Spécial Stone Roses à Manchester – part 1 : Warm up


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dookiz 5513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte