Magazine Culture

Euro 2012 / L’Equipe-Pipe de l’Euro

Publié le 03 juillet 2012 par Wtfru @romain_wtfru

Euro 2012 / L’Equipe-Pipe de l’Euro

Parce qu’il n’y a pas eu que des bons moments, retour sur les joueurs qui se sont chiés dessus pendant l’Euro alors qu’on attendait bien mieux d’eux. Une belle brochette.

_

Gardien:
.Wojciech Szczesny (Pologne):Match d’ouverture de l’Euro. La Pologne, hôte de la compétition, mène 1-0 contre la Grèce à la mi-temps en étant déjà en supériorité numérique. C’est le moment que choisi le portier d’Arsenal (et l’un des tauliers de la sélection, il faut le préciser) pour se mettre en évidence. Une sortie immonde qui cause l’égalisation puis une expulsion causant un pénalty. Que le remplaçant stoppera, ticket évident pour la suite de la compétition. Au final, la Pologne sort au premier tour, sans avoir gagné le moindre match alors qu’il y avait largement la place. Pas la peine d’en rajouter.

_

Défenseurs:
.Gregory van der Wiel (Pays-Bas): La révélation de la Coupe du Monde 2010 a traversé l’Euro comme un vulgaire Reiziger. Aucun intérêt offensif, un boulevard dans son dos et trois matches indignes de son vrai niveau. Et le pire, c’est que son transfert quasi acté à Valence a été annulé par le club… pour recruter Joao Pereira, la révélation de la compétition à droite. Pas sûr que le joueur de l’Ajax veuille revenir en Pologne-Ukraine d’ici peu.

.John Heitinga (Pays-Bas): Sur Football Manager ou Fifa, Heitinga est toujours un bon parti. Classe, propre, charismatique, c’est le libéro rêvé. Dans la réalité, c’est tout le contraire depuis toujours. En club ou en sélection, l’ancien de l’Atletico n’a jamais répondu aux (hautes) attentes placées en lui. Pire, il n’a certainement jamais été aussi mauvais que sur ce mois de compétition, se faisant même évincer sur le dernier match, au profit d’une paire Mathijsen-Vlaar. La honte suprême.

.Philippe Mexès (France): En parlant de talent gâché, Mexès se pose en taulier. Tout ce qui est marqué ci-dessus pour Heintiga marche pour ‘ »Philou ». Jamais serein, bougé dans les duels aériens, le vice-capitaine des Bleus a tendu l’autre joue à tous ses détracteurs. Jusqu’ici, ses absences en compétitions internationales jouaient pour lui. Désormais, vu son âge, on ne voit pas trop comment le futur sélectionneur pourrait s’appuyer sur lui pour reconstruire sa défense.

.Stephen Ward (Irlande): Bon, c’est vrai, on attendait pas grand chose, pour ne pas dire absolument rien du tout, du joueur de Wolverhampton. Mais on ne pouvait pas faire d’équipe-pipe sans mettre un seul joueur de l’Irlande, l’équipe la plus mauvaise de l’Euro. Et puis on s’est aperçu, en revoyant chaque notation, que le latéral/milieu gauche avait la plus mauvaise moyenne de la compétition avec un magnifique 3. Tout est dit.

_

Milieux:
.Bastian Schweinsteiger
(Allemagne): 27 ans, 95 sélections. Autant dire un taulier parmi les tauliers au sein de la Mannschaft. Pourtant, « Schweinie », aussi fort soit-il, a traversé la compétition sans peser outre mesure autant dans le jeu que dans le comportement. Et c’est fâcheux puisqu’on pouvait déjà le lui reprocher sur la finale de la Champion’s League il y a à peine un mois. Alors on l’aime, on connaît son talent et on ne doute pas une seule seconde que le mec reviendra fort. Mais l’Allemagne/le Bayern ne seront rien d’autres que des loosers si leur chien de garde n’aboie pas un peu plus violemment.

.Rasmus Elm (Suède): La Suède tient enfin un autre milieu technique que Kallstrom et aurait aimé en profiter sur l’Euro. Malheureusement pour les scandinaves, le milieu d’Alkmaar a préféré rester dans l’ombre et ne pas trop se mouiller. Pour ceux connaissant la timidité du bonhomme, ce n’est pas une surprise. Mais les mêmes connaissent aussi son talent, et c’est forcément rageant.

.Christian Eriksen (Danemark): Quand le gamin sera ballon d’or, on rigolera tous de sa présence dans cette équipe-pipe. Les plus grands ont souvent raté leur premier rendez-vous avec la gloire, on se souvient de Zidane en 96 par exemple. Mais il faut reconnaître qu’on attendait beaucoup et beaucoup plus du meneur de jeu de l’Ajax, futur meilleur meneur du monde. Un peu trop de désinvolture, de facilité qui cache certaines actions de classe pourtant. Si on était méchant, on pourrait dire qu’il a failli faire plus de passes décisives à l’adversaire qu’à ses copains (deux ballons perdus pleine axe contre le Portugal et l’Allemagne). Mais allez, le mec n’a que 20 ans, du ballon à ne plus savoir qu’en faire et personne ne peut douter qu’un jour, il éclaboussera une grande compétition de son talent.

.Arjen Robben (Pays-Bas): Cette équipe trouve sa source dans ce mec. Cette équipe ne pourrait exister qu’avec lui. Le grand couillon de l’Euro c’est lui. Nul à chier à chaque match, un comportement de merde, une étiquette de looser à jamais (finale CDM 2010, finale de LDC 2012), l’ailier du Bayern nous a encore bien fait marrer. Et parce qu’on en redemande, on le met capitaine de cette équipe, joueur majeur et tireur de coup-franc. Bah ouais, pour éviter la bagarre. Un coup de tête de ce mec, c’est dangereux, vous avez vu son front ?

.Ashley Young (Angleterre): Devant, sur l’aile gauche, Young devait faire oublier quelque peu l’absence de Rooney sur les deux premières rencontres. Loupé. Il s’est fait volé la vedette par Welbeck, se contentant de bien maigres miettes de débordements et de centres. Et quand l’infernal Wayne est revenu, Ashley a carrément disparu pour ne réapparaitre que sur ce pénalty envoyé sur la barre qui a changé la donne de la séance contre l’Italie. Après une première saison irrégulière à Manchester, l’ancien ailier d’Aston Villa va devoir bien travailler cet été.

_

Attaquants:
.Karim Benzema (France): En 2010, Nicolas Anelka a été puni pour crime contre l’humanité à cause d‘un abus de dézonage malvenu. Deux ans après, force est de constater que la sanction n’a pas intimidé son remplaçant, Rim-K. Limite milieu relayeur, Benzema n’a jamais pesé sur aucune défense et termine la compétition avec 0 buts et 375 tirs en dehors de la surface. Si le mec voulait faire passer un message comme quoi il ne voulait pas jouer en pointe, ça a marché. Mais alors, pourquoi il n’ouvre aussi pas sa gueule comme ça avec le Real Madrid si ça le fait tant chier ?

_

Ont aussi leur place:
.Samir Nasri (France)
.Gérard Piqué (Espagne)
.
Aleksandr Kerzakhov (Russie)

.Thomas Müller (Allemagne)
.Martin Olsson (Suède)
.Sotiris Ninis (Grèce)
.John O’Shea (Irlande)
.Ibrahim Affelay (Pays-Bas)
.Yevhen Selin (Ukraine)
.Milan Baros (République Tchèque)

_


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine