Magazine Culture

3 juillet / La fête des tantes

Par Blackout @blackoutedition
3 juillet La loose - La fête des tantes Je me rendis moi-même chez l'inspecteur Morgane, devançant l'appel. Le soir du quatrième crime j'étais exceptionnellement chez la tante, pour une visite annuelle, la fête des tantes, une nouvelle escroquerie commerciale, expliquais-je à l'inspecteur, mais vous savez ce que c'est, elle est âgée et cela lui fait plaisir. Elle habitait à cent cinquante kilomètres de là et pourrait témoigner ainsi que sa voisine, présente à ce moment-là. « Comment connaissez-vous l'heure du crime ? » Je restai sur le carreau un moment… Cela me paraissait évident… « Et puis vous savez, tout se sait dans la cité, je peux vous parler du petit Romain, le plus petit de la classe mais peut-être le plus teigneux… Surdoué en maths, ce qui fait qu'il est, qu'il était, le plus jeune, aussi, il n'était pas le dernier à pousser – courageux mais pas téméraire – ses camarades de défouloir sur le pauvre Damien. Sous les yeux compatissants de mes collègues de travail. D'ailleurs ce n'est pas mon habitude, mais là, j'en suis obligé, plutôt que de s'acharner sur moi… - C'est vous qui êtes venu… - Vous feriez mieux de les cuisiner, eux, la réputation de l'école devient irrespirable… - Le directeur, par exemple ? - Jusqu'à présent, c'était mon meilleur allié, mais sa passivité… - Je prends note. N'ayez crainte, rien ne filtrera de cet entretien. » A suivre... demain !

Tweeter

Suivre @blackoutedition

© Black-out


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackout 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines