Magazine Cinéma

Les toilettes du pape

Par Luc24

La critique  

Les toilettes du pape

Galerie complète sur AlloCiné

Un petit film attachant et sans prétention

A Mélo, petite ville uruguayenne à la frontière du Brésil, Beto (César Troncoso), un père de famille fauché vit de voyages à vélo pendant lesquels il fait de la contrebande pour des épiciers. Mais les contrôles sont de plus en plus nombreux et sans le savoir notre ami se retrouve passeur de piles, traffic qu'il ne soupçconnait guère. Résultat : il perd son job. Mais autour de lui dans sa petite ville, c'est l'excitation : le Pape Jean-Paul II va venir et tout le monde pense qu'il amènera avec lui des milliers de touristes , du moins c'est ce que les médias leur font penser. Tous les habitants vont investir, faire crédit, se ruiner pour participer à cet évènement attendu. Vente de saucisses et de barbe à papa, boutiques souvenirs...Mais Beto, lui, a une autre idée. Il veut construire des toilettes pour les touristes qui devront bien faire leurs besoins quelque part. Mais pour construire ces petites mines d'or, il a besoin de fonds. Pour la peine, il fait consciemment du traffic. Parviendra-t-il à construire ses toilettes avant la date fatidique et en évitant de facheux retournements de situation ? Comment se passera la viste du Pape ?

Les toilettes du pape

© Pierre Grise Distribution Galerie complète sur AlloCiné

Vu l'histoire, on serait vraiment tentés de penser au Voleur de bicyclette. Les toilettes du pape est en effet un film désespéré qui met en scène de pauvres gens abusés par les médias. Et puis il y a le portrait de Beto, brave homme qui va baigner dans le traffic pour s'en sortir et réaliser ses rêves. Des rêves tout simples comme celui d'avoir une moto pour faire ses voyages (cette scène onirique du film est particulièrement touchante). Mais attribuer à ce film l'étiquette de "petit film indé qui a du coeur" serait un peu trop réducteur. Les toilettes du Pape ne tombe jamais dans le pathos et serait plutôt du genre à nous faire rire jaune de la situation catastrophique dans laquelle vont se plonger tous les habitants du village paumé de Mélo. Le duo de réalisateurs dénonce l'influence des médias qui conduit à briser les rêves et les vies mais aussi de façon plus subtile l'attitude de ce Pape qui est censé rendre visite aux gens mais qui se contente de faire son discours et de plier bagage sans rien tenter de faire pour leur détresse.

Les toilettes du pape

© Pierre Grise Distribution Galerie complète sur AlloCiné

Plus riche que ce à quoi on pouvait s'attendre, Les toilettes du Pape fait aussi office de chronique familiale (tensions avec la petite fille qui veut devenir journaliste mais qui en voyant le désastre provoqué par les médias va rapidement redescendre sur terre) et relate, entre autres, des rapports hommes/femmes (les hommes passent leur temps à faire vivre leur famille par différentes magouilles ,se saoulent tandis que les femmes sont là à la maison à compter pour des prunes, leur avis n'étant jamais pris en compte et à tord à en juger par l'avis de la femme de Beto qui détenait peut être la seule idée pour sortir leur famille de la galère). Les amateurs de ce petit cinéma trouveront donc largement leur compte. C'est divertissant, attachant, bien joué, sans prétention. Reste un je ne sais quoi qui empêche cette histoire universelle de vraiment décoller. Peut être une mise en scène plus personnelle et moins artificielle.


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines