Magazine Société

La Syrie, les USA ce que l’on ne nous dis pas… sur le monde et notre avenir...

Publié le 09 juillet 2012 par Philippejandrok

1761_163245796_syrie_H161751_L.jpgCe qu’il y a d’insupportable en Syrie, c’est de constater à quel point les pays Occidentaux et les USA en particulier, sont responsables de la situation de guerre civile qui met ce pays à feu et à sang.

Le bras de fer entre les grandes puissances, la Chine, La Russie, les Etats-Unis, porte une lourde responsabilité sur une situation dramatique et sordide.

La Syrie, comme nombre de pays arabes, vit sous une dictature militaire qui contrôle la vie politique et économique syrienne. Les USA, de leur côté, se sont arrangés pour faire tomber le pouvoir militaire en Irak, en Lybie, en Egypte, en Tunisie, pour piller leurs ressources pétrolières, ils ont essayé en Iran, en vain, la Turquie est acquise aux USA, ainsi que l’Algérie, l’Arabie Saoudite, mais ils tentent à nouveau l’affaire en Syrie, pour avoir une main basse sur tout le Moyen Orient, mais qui paye ces tentatives de contrôle ? Le peuple syrien, auquel on a donné l’espoir de vivre libre en se débarrassant d’une dictature militaire ! Pourtant, après l’armée Israélienne, l’armée Syrienne est la seconde armée surpuissante du Moyen-Orient, ce qui donne à réfléchir.

Les actions faussement animées des meilleures intentions de l’Amérique pour rétablir une pseudo démocratie dans les pays d’Extrême-Orient, pour entretenir des relations commerciales allant dans le sens des USA, permettent aux Islamistes de gagner les marches du pouvoir et dans cette situation, tout le monde est perdant.

Je m’explique, aucun des pays envahis par les USA n’a trouvé, ni la paix, ni un équilibre politique, un chaos sévit au point que personne n’est aux commandes de l’état, ce qui permet aux envahisseurs US de tirer leur épingle du jeu en pillant les ressources pour leur propre compte, un honte ?

Assurément, mais c’est le rôle de ces puissances qui pillent des pays pauvres pour continuer à consommer ; Les Américains font la guerre pour consommer ? Réalise-t-on à quel point ce comportement criminel est aberrant ? Tuer des femmes, des enfants, des vieillards pour consommer des ressources énergétiques, pour avoir sa climatisation dans toutes les pièces, de l’éclairage dans les villes, pour avoir son confort chez soi, mais c’est immonde, inhumain, l’Amérique devrait être jugé pour crime contre l’humanité et le pire c’est que les terroristes islamistes, s’insurgent contre cette attitude de colonisation et tue, puisque l’on a fait d’eux des assassins dont on doit avoir peur. Nous ne pouvons comprendre cette vérité en buvant un verre de soda tiré de son frigo tout en regardant les horreurs au journal TV.

Il faut savoir que 5% de la population de la planète utilise 1/4 de la production pétrolière mondiale, et ces 5% sont, je vous le donne en mille : les USA.

C’est intolérable, car non seulement les USA sont des pilleurs et des envahisseurs, mais en plus, ils détruisent la seule chose qui nous concerne tous, la planète.

Au Canada le second gisement pétrolier le plus important de la planète est exploité en détruisant l’une des plus rares forêts primaires parvenue intacte jusqu’à nous. En détruisant la forêt plus rien ne ralenti la force des vents qui tournent autour de la terre, en creusant la transamazonienne également, moralité, la nature se déchaine sur les humains et principalement en Amérique. Depuis quelques années on enregistre des tempêtes, ouragans, Typhon et autres catastrophes si terribles, qu’elles détruisent progressivement l’Amérique et le peuple américain et tout cela pour une chose seulement, le profit. Alors que ce que certains gagnent d’un côté, d’autres, le perdent à jamais.

L’utilisation continuelle des ressources énergétiques et surtout du pétrole, sa destruction du biotope et des milieux naturels lors de son extraction, pousse notre monde à sa perte et nous entrainera vers une mort inéluctable. Les nappes phréatiques polluées, les rejets toxiques d’arsenic, de gaz et de poisons divers dans les sols, la mer, dans l’atmosphère… Tout contribue à notre perte et les grandes puissances ne disent rien, car ceux qui les dirigent sont directement impliqués dans les décisions que prennent les états.

Pour en revenir à la politique extérieure secrète des USA, les étudiants de la place Tahrir au Caire ont été floué de leurs efforts, de leur victoire, idem en Tunisie, eux qui ont été manipulé par les USA, se sont vus reléguer à la portion congrue par les électeurs qui ont mis en lieu et place d’un tyran militaire, un tyran islamiste, quelle belle victoire pour la démocratie.

Agissant ainsi, ces pays deviennent désormais dangereux pour les Occidentaux, considérés comme les forces du mal et laissent place à l’obscurantisme religieux pour aveugler les foules et les rendre plus ignorantes encore. On en peut pas dire que l’éducation ait été un des fers de lance des dictatures militaires, il en va de même pour nombre de pays libres en Occident où la culture se limite à la télévision et à ses programmes crétins pour contrôler la jeunesse en lui donnant une fausse idée de la réalité nationale, et mondiale.

Il est tellement facile d’agir au nom d’un peuple lorsque celui-ci est endormi par la sottise et l’ignorance.

Il y a quelques années, à Strasbourg, je préparais une émission sur la révolution de Budapest en 1956, je posais la question suivante : où se trouve Budapest, que s’est-il passé en 1956 ? Personne n’a été capable de me répondre, pour les uns, Budapest était situé en Roumanie, confondant évidemment avec Bucarest, 56 ? Pas la moindre idée. J’avais même posé cette question à une journaliste locale qui faisait une signature pour son dernier ouvrage de cuisine à la librairie Broglie, célébrité  sur la chaine régionale alsacienne, et qui brilla par son ignorance crasse, ce jour-là, je réalisais que même ceux qui se prétendent cultivés sont des spécialistes ignorants de ce qui les entoure. Cela me valu une réflexion profonde sur la culture, l’université, les diplômes de l’école de journalisme, enfin, sur l’éducation et sur ceux qui nous gouvernent, car ce sont bien eux qui mettent ces incompétents en place, pour justement élever des générations d’incompétents qui voteront utile le jour venu.

Mais la France n’est pas seule dans cette situation, l’Amérique est le berceau de l’ignorance par excellence, sur 300 millions d’Américains, moins de 10% ont un minimum de culture, c’est effroyable, dans certains états, on ne sait même pas où se situe la France sur une carte, l’Italie, encore moins, on ne sait même pas ce qu’est la Renaissance, en Australie, il y a 20 ans, je fus stupéfait qu’un jeune homme surdoué, fils de diplomate, parlant cinq langues fut incapable de reconnaître un autoportrait de Van Gogh sur une boite d’allumettes, pire, il ne savait même pas qui était Vincent Van Gogh, il y a tant d’autres exemples que je pourrais livrer, le dernier en date, Nadine Morano, ex-ministre ne se souvient pas du dernier livre qu’elle a lu, car elle ne lirait que des magasines ??? François Leotard déclarait que ses collègues ministres étaient d’une inculture édifiante, Madame Morano qui fait virer des caissières, mères célibataires, nous le prouve à nouveau.

Nous appartenons à un monde où la culture est une ennemie de la démocratie telle que nous la vivons ; moins on en sait, plus on est manipulable.

Dans les pays arabes, l’islamisme remplace la dictature militaire imposant sa volonté intellectuelle et culturelle, niant jusqu’à l’existence de civilisations anciennes et de la pensée contraire, il suffit de constater avec horreur, les destructions des bouddhas dans les montagnes d’Afghanistan par les talibans, sous prétexte qu’il s’agissait d’images païennes et sans rapport avec l’Islam. L’islamiste ne s’interroge jamais sur ce qui a existé avant l’Islam, pour lui, il était le premier et sera le dernier, tout ce qu’il y a autour, n’existe pas, comment parler culture dans une telle situation humaine, comment envisager la moindre ouverture ?

Moins le peuple en sait plus il est contrôlable, il suffit de jeter un regard sur les élections Tunisiennes et Egyptiennes.

En Syrie, nous vivons la même situation qu’en Corée, d’un coté les Américains, de l’autre, les Chinois, la même qu’à Cuba, d’un coté les USA, de l’autre les Russes, la Syrie reste le bastion imprenable de l’Amérique qui croit naïvement que les Occidentaux se rallieront à sa croisade, mais dans quel intérêt ? Pour que les USA contrôlent ce pays pour ses propres intérêts ?

Notre monde est administré par des grandes puissances qui veulent le contrôle économique des régions pour leur propre compte, tout se résume à l’économie et au pillage des ressources, la démocratie n’est qu’un prétexte, qu’une misérable excuse.

Sincèrement, qui peut croire que G.W. Bush attaqua l’Irak car ce pays menaçait les USA ? Comment l’Irak pouvait-il menacer l’Amérique ?

Sadam Hussein avait déclaré qu’il ne donnerait plus de pétrole aux Américains, la suite on la connaît, les USA l’ont attaqué, puis condamné à mort et ont pillé le pétrole de l’Irak sans jamais le payer au peuple Irakien.

Toutes les grandes puissances veulent s’enrichir aux dépens de nations inférieures en nombre et en armement. Si nous ne faisons pas parti des Nations Unis, qui nous dit combien de temps il nous resterait avant de nous faire envahir par les Américains, où les Russes qui viendraient piller nos ressources ?

Les chinois sont plus rusés, ils sont tellement nombreux qu’ils envoient des boat people, des immigrants par milliers, par millions pour conquérir pacifiquement les nations Occidentales et les contrôler de l’intérieur par la suite. Qu’est-ce qu’un ou deux millions de chinois sur un milliard trois cent millions ? C’est de la colonisation pacifique organisée.

Que dire, si ce n’est que nous devrions ouvrir les yeux et refuser ce que l’on nous impose dans l’intérêt unique des grands groupes et des marchés financiers qui ruinent le monde pour une monnaie de singe qui ne veut rien dire, qui n’a aucune valeur face à la vie que tous ces groupes détruisent.

La disparition de l’espèce humaine ferait le plus grand bien à la planète me disait un tailleur de pierre la semaine dernière, et je crois qu’il a raison.

Nous vivons une époque formidable…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine