Magazine Bons plans

Festival Heimspiel

Publié le 09 juillet 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Même si Berlin et la musique ont toujours en quelque sorte cheminé main dans la main, il est vrai que l’été est peut-être dans la capitale allemande le moment le plus propice depuis des siècles à l’expression de cette relation qui, selon Walter Pater aspire à tous les arts, ce mystère abstrait et concret à la fois dans lequel, selon la tradition pythagorique hermétique, est crypté tout le secret de l’univers. Comme le suggère la physique d’avant-garde, n’est-il pas un hasard que tout ce qui est et a toujours été ne soit en fait qu’une vibration de cordes?

Heimspiel Festival

De cette importance de la musique dans la vie estivale des berlinois est la preuve le prestigieux Citadel Music Festival, qui du début du mois de juin à la fin du mois d’août accueille dans l’imposante citadelle de la Renaissance de Spandau de la capitale allemande un éventail large et varié d’artistes internationaux. Le spectre est vraiment étonnant, et inclut autant d’authentiques légendes vivantes de la culture contemporaine du demi-siècle passé, tels que Lou Reed ou Bob Dylan, que de nouveaux groupes aussi rafraîchissants que les Britanniques Kitty, Daisy and Lewis, portes-drapeaux de leur brillante arrogante jeunesse d’un stimulant et excitant renouveau des formes les plus anciennes du rockabilly, du blues, du country, du swing et du rhythm and blues. Entre ces deux extrêmes il y a aussi la place pendant les mois d’été pour les représentations classiques de genres différents qui résistent et n’abandonnent pas complètement la scène, comme Billy Idol, Lynyrd Skynyrd, Snow Patrol ou les toujours puissants The Pogues.

Cependant, dans ce programme très étendu, nous souhaitons particulièrement diriger l’attention sur le festival Heimspiel du 13 juillet (http://citadel-music-festival.de/events/heimspiel-2012), qui nous donnera l’opportunité de vérifier l’état de santé de la scène rock allemande actuelle, quelque chose de toujours conseillé compte tenu du profond impact que des groupes germaniques comme Popol Vuh, Kraftwerk, Neu!, Amon Düül II ou Einstürzende Neubauten ont eu sur la musique alternative des 40 dernières années et du souvenir de la vibrante activité musicale underground dans le Berlin des dernières décades du XXe siècle.

Le Heimspiel nous permettra d’apprécier l’état de forme de six des groupes les plus représentatifs du rock allemand contemporain et parmi les plus appréciés des Berlinois: Jennifer Rostock, Jupiter Jones, Dendemann, Thees Uhlmann, Ichkannfliegen et Und Freunde. Aux premiers, idoles locales absolues capables de remplir complètement les salles pour plusieurs concerts successifs, précèdent la légende de leur majestueux et inoubliable direct. Quant à Jupiter Jones, nous parlons probablement du groupe le plus massivement populaire du programme actuellement comme en témoigne leur dernière année triomphante durant laquelle ils ont réussi à être disque de platine. Peut-être moins célèbres, les groupes restants ont réussi à consolider un public suffisamment fidèle, complet et établi à Berlin, bien que dans certains cas, ils viennent d’autres villes, comme centre névralgique des opérations.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte