Magazine Cinéma

21 Jump Street (film)

Publié le 09 juillet 2012 par Olivier Walmacq

Morton Schmidt et Richard Jenko ne s'entendaient absolument pas au lycée, mais ont commencé à se comprendre à l'école de police. Après une opération foirée, leur chef décide de les envoyer au 21 Jump Street, brigade où des flics assez jeunes infiltrent les lycées en vue d'arrêter plus de trafiquants de drogues...

Affiche de '21 Jump Street'

La 21ème critique de Borat (en fait pas du tout mais c'était plus branché!)

On le sait tous: les bonnes adaptations de séries télévisées sont vraiment rares pour la plupart de produite. La dernière en date était le mémorable Mission Impossible Ghost Protocol. Par contre, pour un mémorable, combien de Charlie's Angels ou de Chapeau melon et bottes de cuir. 21 Jump Street était évidemment casse-gueule car ne reprend pas forcément l'aspect original. Si la série était sombre, cette retranscription cinématographique se veut beaucoup plus comique, Jonah Hill était non seulement producteur (c'est lui qui a mis le film sur pied), scénariste et acteur. Et on connait l'acteur pour être partie intégrante de la verve de Judd Apatow, dont il est encore un des ambassadeurs même si son dernier film avec était Get him to the greek. Néanmoins le jeune comique est prêt à se détacher, la preuve il sera dans le nouveau Scorsese (tout comme un certain Jean Dujardin). Les codes de la série originel ne sont donc pas identiques, même si on retrouve l'église comme QG, un patron bourrin, l'infiltration dans le bahut et un peu de violence (le sang gicle plusieurs fois). Néanmoins et même si ceux qui aimaient la série risquent d'être sceptiques (et ils ont bien raison), l'ensemble se révèle déjà plus divertissant qu'une Agence tous risques.

Ellie Kemper et Channing Tatum dans 21 Jump Street

Peut être parce que le film se veut plus grand public et moins dans le policier. De plus, le duo de choc est assez bien utilisé et les acteurs ne manquent pas d'autodérision. Ainsi, les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller, dont c'est le premier film live (ils se sont occupés de Tempête de boulettes géantes, déjà produit par Sony), bouscule les codes. Si Channing Tatum est le bellâtre de service d'autrefois, les temps ont changé. De plus, l'acteur n'a pas peur du ridicule, son personnage étant clairement un nullard à l'école et passant sérieusement pour un abruti quand il s'agit de réciter son enseignement de police. Quant à Hill, le looser petit gros à coupe Eminem des grands jours (d'ailleurs le film commence sur un de ses titres The Real Slim Shady) devient de nos jours une véritable bête de scène. Bon Jonah, si j'arrive à faire aussi bien avec un aussi beau gabarit, je t'envoie un grand merci (ce qui n'est pas prêt d'arriver...)! Contre toute attente, c'est le Jonah qui s'infiltre le mieux, Tatum se retrouvant avec les petits geeks. Etonnamment, le duo fonctionne à merveille et même Tatum se débrouille bien, lui qui jusqu'à maintenant n'a pas montré grand chose de son talent. D'ailleurs, les producteurs de GI Joe 2 ont failli le mettre de côté avant de faire des reshoots.

Jonah Hill et Molly Tracey dans 21 Jump Street

Son rôle de branleur ayant honte s'avère sympathique et sa relation avec sa prof de chimie (Ellie Kemper, déjà vue dans Mes meilleures amies) vaudra son lot de fous-rires. Hill se révèle particulièrement amusant comme à son habitude en flic réfléchi mais pas physique et réussissant à devenir la nouvelle coqueluche du lycée. Outre la présentation de ce duo de choc, la drogue reste le principal sujet d'investigation de nos deux larrons. Il s'agit de débusquer le baron d'une drogue sévissant dans le lycée et dont le principal lieutenant est un petit écolo incarné par le petit frère de James Franco, Dave. Les réalisateurs poussent l'ironie jusqu'au bout en faisant des Hells Angels arrêtés au début par nos deux ahuris, les nouveaux partenaires du baron. Ce qui donnera un gun fight étonnamment sanglant et une course-poursuite assez jouissive, où le fauchage de voitures et les explosions très tardives sont de mises. Comme prévu, Johnny Depp est bel et bien présent pour un caméo particulièrement délirant (ça le change de Jack Sparrow) en compagnie de son collègue Peter DeLuise. Certains jugeront cela assez opportuniste mais le caméo est franchement excellent. Encore une fois, ce film risque de ne pas plaire à tous et en particulier les fans de la série initiale, mais néanmoins le spectacle est là.

Jonah Hill et Channing Tatum dans 21 Jump Street

Un divertissement qui fonctionne grâce à un duo étonnant.

Note: 15/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines