Magazine Culture

Paris Quartier d’été

Publié le 10 juillet 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Certains événements ne se produisent qu’à Paris. La Ville Lumière porte en elle l’essence de l’Art, avec des lettres capitales. Les meilleurs créateurs se sont non seulement donnés rendez-vous mais Paris est une grande œuvre d’art. Les parisiens et les visiteurs qui parcourent ses ruelles ou ses larges avenues savent ce qu’ils recherchent. En effet, tous les spectacles organisés deviennent une référence en tant que telle.

paris-quartier-dete

En effet, c’est ce qui se passe à Paris (je doute que quelqu’un remette en question ce qui vient d’être dit). Imaginez un festival alternatif qui a eu lieu depuis vingt-trois ans et que cet événement se déroule durant les semaines d’été: du 14 juillet au 15 août. C’est le Paris Quartier d’été et son programme va au-delà de l’éclectisme qui prévaut pour devenir une référence de ce village global que nous habitons tous. Ce festival se déroule dans différents endroits de la ville: de l’Opéra jusqu’aux rues autour de la Sorbonne, au Quartier Latin, à partir des lieux de culte vers tout les coins sombres. Il s’agit peut-être d’une église, d’un théâtre, d’une taverne, d’une rue sur les berges de la Seine, puisque n’importe quel endroit peut accueillir des œuvres d’art.

Voici ce que propose le Quartier d’été: l’art dans toutes ses tendances, tous les genres traditionnels, de tous les endroits de la planète. D’un opéra produit et mis en scène en Afrique vers un défilé folklorique japonais (en exclusivité mondiale à l’extérieur des frontières du Japon), de la danse classique jusqu’à de la danse contemporaine; des expositions de peinture jusqu’à des spectacles de rue et des installations; à partir d’un concert symphonique jusqu’à une orchestre de jazz ou de pop ou de flamenco ou tout ce que vous pouvez vous imaginer. Le Paris Quartier d’été se résume à tout ça: un régal pour les sens, un luxe accessible à tous (de nombreux spectacles sont gratuits), une revendication populaire des grands espaces monumentaux (les jardins du palais, les grands musées, les sites religieux) et, simultanément, une invasion de la rue par ce qui a été appelé la haute culture qui n’en est pas une, mais nous devons faire une évaluation.

Si le voyageur fréquente la Ville Lumière au cours de cet été, il est préférable de consulter la programmation de ce festival sur le site internet de ce festival (http://www.quartierdete.com/). Ils informent sur les spectacles, les horaires, les sites, etc. etc. Il est impossible d’informer sur ces manifestations culturelles dans cet article.

Paris continue d’être le centre culturel de la planète. D’autres villes mondiales tentent de contester cette position, mais la Ville Lumière est depuis des siècles le point de rencontre de ceux qui ont quelque chose à démontrer et cela représente une expérience éprouvante.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte