Magazine Culture

LE SANG DES DAUPHINS NOIRS de Elena Sender

Par Phooka @Phooka_Book

LE SANG DES DAUPHINS NOIRS de Elena Sender
Editions XO413 pages19,90 euros


4ème de couv :
Pour gagner des milliards, ils ont sacrifié des vies. Pour sauver celle de son fils, jusqu’où peut aller une femme ?


Rachel a tou­jours su ce qu’elle vou­lait dans la vie. Volontaire, déci­dée, elle tra­vaille dans une ONG de défense de l’envi­ron­ne­ment tout en élevant seule son fils Sacha, son combat.
Parce que Rachel a absorbé cer­tains médi­ca­ments pen­dant sa gros­sesse, le petit garçon de 4 ans n’a jamais pu mar­cher et la jeune femme s’est juré désor­mais de lui consa­crer tout son temps, de démas­quer aussi les cou­pa­bles.
Mais sa der­nière mis­sion tourne mal : alors qu’elle et ses com­pa­gnons ten­tent de sauver des dau­phins noirs d’un mas­sa­cre rituel aux îles Féroé, leur canot est souf­flé par une explo­sion.
Et si le hasard n’y était pour rien ?


L'avis de Dup :
Comme le dit le résumé, Rachel est une jeune femme volontaire, opiniâtre. Et heureusement, car elle doit affronter pas mal d'épreuves, à commencer par élever seule son fils handicapé de quatre ans. Elle est secondée heureusement par sa belle-mère qui met un point d'honneur à racheter la lâcheté de son fils qui a préféré prendre la tangente à la naissance de Sacha. Un cas de Spina Bifida, une malformation de la moelle épinière, dû à l'ingestion d'un complément alimentaire en oméga trois contenant un taux anormalement élevé de PCB durant sa grossesse.

Rachel a toujours été profondément écolo dans l'âme, elle en a d'ailleurs fait son métier. Apprendre que le handicap lourd de son fils est dû au cynisme d'une grande multinationale américaine suffit à en faire son cheval de bataille. Patiemment elle monte son dossier, tout en continuant à militer. Quand son zodiac explose lors d'une tentative de sauvetage de dauphins noirs, tout porte à croire que ce sont les pécheurs féroéens qui sont responsables de l'attentat. Mais un mystérieux sms va la mettre sur une autre piste...Elle va être secondée dans son enquête par un journaliste Samuel van Lommel, qui pressent le scoop de sa carrière. Ancien grand reporter en Afrique du Sud, Samuel s'ennuie à Copenhague où il est rapporteur à L'AFP. Mais c'est le prix à payer pour pouvoir profiter le temps d'un week-end de ses deux petites filles dont il a la garde partagée depuis son divorce.L'enquête va se durcir, se ramifier et Elena Sender va nous entraîner très loin dans les ramifications tentaculaires d'une multinationale. Je n'ai pas forcément l'âme écologiste j'avoue, mais je dois dire qu'après cette lecture, j'ai tendance à réviser mes positions ! Certains sujets abordés font vraiment réfléchir...Aussi bien Rachel que Samuel sont des personnages touchants. Ils ont leurs fêlures, mais un caractère bien trempé qui leur permet d'affronter les aléas de la vie. Couple improbable tant les convictions de l'une s'opposent aux idéaux professionnels de l'autre.L'autre personnage important de ce roman, c'est Copenhague que l'auteur visiblement aime beaucoup et nous la fait découvrir avec passion.Un thriller cynique, glaçant, mais incroyablement pudique. Un roman atypique qui sort des sentiers battus. Une découverte fort agréable qui me donne envie de découvrir le roman précédent de cette auteur : Intrusion.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines