Magazine Culture

Jimmy Cliff à Madrid

Publié le 10 juillet 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Le 16 juillet le Théatre Circo Price de Madrid reçoit en concert le chanteur jamaïcain Jimmy Cliff, dans le cadre du Festival Veranos de la Villa. Ce concert correspond à une tournée pour se retrouver avec son public européen qui a suivi pendant presque 50 ans de carrière musicale.

jimmy-cliff-madrid

James Chambers, nom réel de Jimmy Cliff, est né à St. Catherine, Jamaïque, en 1948. C’est presque un icône du reggae grâce à sa voix puissante qui a donné un cachet particulier à sa musique. Les morceaux que plusieurs générations ont chanté et dansé sont nombreux, comme You Can Get It If You Really Want, Samba Reggae ou I Can See Cleary Now, entre tellement d’autres. Il est aussi connu pour le film The Harder They Come, qui a été fondamental dans l’introduction du reggae dans les marchés.

Il toujours démontré du talent pour la musique. Ses premières apparitions publiques ont eu lieu dans des petits shows de la télévision locale et fêtes religieuses populaires. À 14 ans il déménage à Kingston à la recherche d’opportunités. Hurricane Hattie est son premier succès, produit par Leslie Kong, connu dans les circuits du reggae jamaïcain comme “le chinois”, qui a été le moteur depuis le commencement dans la carrière de Cliff et ils ont été ensemble jusqu’à sa mort.

Postérieurement il a sorti Pride and Passion et King of Kings, qui n’ont pas eu de succès hors de Jamaïque. En 1964 il est nommé comme représentant de la Jamaïque dans la Foire Mondiale.

Après avoir signé un contrat avec le label Island Records il déménage en Grande Bretagne, où ses morceaux étaient connus. C’est avec l’album Hard Road to Travel qu’il a fait son grand début international, qui a reçu de bonnes critiques et est devenu un classique pour les amateurs de reggae, avec le morceau de culte Watterfall.

C’était les années de la Guerre du Vietnam et don morceau Vietnam est devenu la chanson de protestation à la mode à niveau mondial, étant considéré par Bob Dylan comme la meilleure chanson proteste qu’il avait écouté.

Fatigué par les enregistrements et la vie agitée, il décide de prendre un temps et réalise un voyage en Afrique à la recherche de développement spirituel, se convertissant à la foi musulmane. À son retour il revient à la musique en réalisant des tournées. En 1983 il enregistre l’album Power & the Glory. Il obtient son premier Grammy avec l’album Cliff Hanger (1985). En 1993, son morceau I Can See Clearly Now, participe à la bande sonore du film Cool Runnings.

L’arrivée du nouveau siècle a signifié un changement dans sa musique, en introduisant des sons électroniques dans ses morceaux, surtout dans l’album Black Magic. Il a collaboré avec Annie Lennox, Joe Strummer et Sting.

Actuellement il continue à être le représentant le plus connu du reggae jamaïcain et un puissant icône de sa culture.

Pour plus d’information: http://veranosdelavilla.esmadrid.com/index.php/es/evento/18/jimmy-cliff

Nancy Guzman Only-apartments Author
Nancy Guzman


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines