Magazine Cinéma

CLIVE OWEN tout-puissant

Par Tom

CLIVE OWEN tout-puissant82273178227317822731782273178227321

Pop-corn, flingues et pétarade ont rarement fait aussi bon ménage dans ce film d’action démarrant pied au plancher sans jamais essuyer de baisse de régime. En jouant avec l’invraisemblable comme un chat avec une pelote de laine, "Shoot’Em Up" est un divertissement trčs incisif ŕ ne surtout pas rater en DVD. Vous y retrouvez, tout particuličrement, un Clive Owen au sommet de son art, dans la peau d’un indécrottable homme de l’ombre. Un conseil : attachez votre ceinture avant le décollage !
Une nuit, une femme sur le point d’accoucher est poursuivie par un malfrat armé. Un inconnu (Clive Owen) qui se trouvait lŕ au mauvais moment au mauvais endroit, s’interpose et liquide l’assaillant. Il a tout juste le temps d’aider la mystérieuse femme ŕ accoucher avant qu’une meute de flingueurs arrive pour l’éliminer. Réussissant ŕ échapper ŕ ces tueurs, Mr. Smith, voilŕ comment se présente notre héros, n’a plus que deux alternatives possibles. Abandonné le nouveau-né et fuir ou, au contraire, protéger le bébé et dégommer tous les salauds qui veulent s’en prendre ŕ lui. Inutile de vous préciser le chemin que va prendre notre mystérieux justicier !!!

Clive Owen

Le moins que l’on puisse dire c’est que... D’une part, "Shoot’Em Up" porte trčs bien son nom et, d’autre part, que la bande-annonce est des plus fidčles au film. Et oui ! Ce que l’on pouvait craindre (ou espérer, c’est selon) se vérifie ! Monté comme un long clip frénétique d’1h30, "Shoot’Em Up" enfile les scčnes de fusillade en n’épargnant personne : ni homme, ni femme, ni enfant.

Paul Giamatti

Dans la plus pure tradition des films qui "empestent" la poudre, le long-métrage de Michael Davis fait incontestablement mouche dans cette catégorie. En empruntant la "soif de dégommage", dans les rčgles de l’art, instaurée par Tarantino & Cie., Davis construit un pur divertissement d’action qui ne manque pas de piquant mais qui n’a presque rien d’autres ŕ offrir.

Monica Bellucci

Pas d’effusions de sentiments (trop ringard ?), pas de pitié, pas de temps mort,… Mais quelques fines tranches d’humour noir, une mise en scčne agréablement calibrée et palpitante & surtout, surtout, des acteurs qui, par leur talent confirmé, comblent, avec ingéniosité et panache, le vide scénaristique béant de ce "Shoot’Em Up".

Clive Owen, Monica Bellucci & le réalisateur Michael Davis

Que dire d’autres si ce n’est que Paul Giamatti est impeccable dans le rôle d’un tueur froid, méthodique et franchement désaxé. Clive Owen, pour sa part, excelle toujours autant dans les rôles de chevalier servant (grognon pour l'occasion). Il endosse ici, dans un court laps de temps, la veste de monsieur tout le monde avant de se muer, pour notre plus grand plaisir, en un super héros increvable et jouant de la gâchette comme un Dieu. Mr. Smith serait-il le nouvel Hercule du 21e sičcle ?

Paul Giamatti

Il est plaisant également de remarquer que Monica Bellucci est loin de jouer les bętes potiches au physique ravageur (quand męme !) comme on aurait pu le penser dans un premier temps... Si vous n’avez rien contre les films poussant l’invraisemblance jusqu’ŕ son paroxysme, "Shoot’Em Up" pourrait vous faire passer du bon temps. Ce film d’action est le remčde ultime contre la prise de tęte. Qu’on se le dise. Fin de l’analyse… Pan ! Touché !

Clive Owen & Monica Bellucci

►Cliquez sur ce lien pour découvrir la bande-annonce et un extrait de ce film


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tom 248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines