Magazine Culture

Éric Chevillard est partout

Par Thibault Malfoy

Cité et même interviewé pour l'enquête sur les blogs littéraires du dernier numéro du Magazine Littéraire, des extraits de son blog publiés dans le n°34 de décapage (j'en reparlerai bientôt), Éric Chevillard est partout - mais surtout ici. L'autofictif, c'est trois notes par jour, sur tout et rien, et c'est très bien.

(Par contre, moi, je suis un peu court aujourd'hui pour dire du bien de cet auteur des Éditions de Minuit : c'est que je ne le connais pas beaucoup.)

On reprend : chaque jour, on a droit à trois courts textes, paragraphes, fragments, [...], qui assemblés forment un carnet d'écrivain. Feuilleté, il livre les marges d'une œuvre, des notes d'auteur, des aphorismes de penseur (oui, il y a de la pensée sur ce blog ! chose rare). J'oubliais l'humour, comme en témoigne la première note d'aujourd'hui :

« Les léopards tombés dans des pièges subissent d'atroces et dégradantes mutilations. Avant de les relâcher, les braconniers prélèvent en effet la peau de leur croupe et de leurs reins, ayant constaté que la demande des amateurs occidentaux portait presque exclusivement sur les slips. »

A moins que ce ne soit de l'absurde...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thibault Malfoy 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines