Magazine Bd

Bref hommage à Raymond Leblanc

Par Manuel Picaud

Raymond Leblanc nous a quitté vendredi 21 mars. Le fondateur des éditions du Lombard et initiateur du magazine Tintin avait 92 ans.
Son nom est attaché aux grands noms de la BD franco-belge. Evidement en premier lieu à Hergé à qui il a proposé en 1946 la création du journal Tintin, «le journal des 7 à 77 ans » où seront publiés les planches de Paul Cuvelier, Bob de Moor, Greg, Edgar P. Jacobs, Jijé, Jacques Martin, Walthéry,.... et les aventures de Alix, Blake & Mortimer, Buck Danny, Chick Bill, Michel Vaillant… Il créera aussi le pendant néerlandais du journal Kuifje ainsi que le journal Line pour les filles.
La maison d’édition
située 55 rue du Lombard en prendra le nom et le gardera même après le déménagement à côté de ce qui est aujourd’hui la moderne gare du Midi dans de vastes locaux sur lesquels trône Tintin et Milou. A partir de 1950, il y publiera des histoires parues en épisode dans le magazine à commencer par
les extraordinaires aventures de Corentin de Cuvelier et Blake et Mortimer de Jacobs. Les éditions se sont imposées comme une marque populaire et incontournable de la BD franco-belge.
Parallèlement en 1954, l’homme d’affaires avisé a fondé la 1ère agence de publicité Publiart, utilisant des personnages de bandes dessinées ainsi que les studios Belvision destinés à réaliser des dessins animés, notamment d’Astérix, de Lucky Luke, des Schtroumpfs ou de Tintin.

En 1986, Raymond Leblanc a vendu les éditions du Lombard au groupe Média Participation. Deux ans plus tard, son journal Tintin s’arrête et cinq ans plus tard la version néerlandophone. En 2003, son remarquable travail d’éditeur a été récompensé par le premier Alph-Art d'Honneur au Festival d'Angoulême.
Avec plus de 60 ans de carrière dédiée à la découverte et la promotion de talent sous de multiples formes, Raymond Leblanc reste à tout jamais l’une des figures marquantes du 9ème art. Pour poursuivre son œuvre, laFondation Raymond Leblanca ouvert ses portes en 2006. Elle décerne depuis l’an passé un prix destiné à encourager un jeune auteur de bande dessinée. De quoi perpétuer sa mémoire.Jacques Pessis lui a consacré une biographie, Raymond Leblanc, le Magicien de notre enfance, publiée aux éditions de Fallois.


Photo Raymond Leblanc : Alph'Art d'honneur pour sa contribution au 9e Art © Marc Carlot – auracan.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Manuel Picaud 2238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines