Magazine Culture

Lamia Cross

Publié le 24 mars 2008 par Reyep

Qui se cache derrière le nom de LAMIA CROSS ? Hé bien, une chanteuse japonaise : LAMIA et un guitariste français : Fabrice Giusto. Les deux membres du groupe ne sont pas des novices puisqu’ils ont commencé leur unité en 1996, mais seulement depuis 2004 qu’ils mènent une carrière ascendante.
La première fois que j’ai écouté les quelques morceaux qui se trouvent sur leur page Mypace j’ai été séduite immédiatement. Puis, en écoutant la totalité de leur dernier album YAMAZUKURA, je suis resté sous le charme de la voix de LAMIA. A quelques très rares exceptions je n’aime pas trop les voix des chanteuses japonaises trop aiguës à mon goût. Là, j’ai apprécié le velouté de sa voix. J’aime également les mélodies qui donnent envie de danser, de chanter et aussi d’aller les voir en concert.
Les deux artistes mélangent les styles : rock, un brin pop, électro et autres avec réussite. Les morceaux sont bien rythmés sans êêtre violents, positifs. Lamia chante en japonais, en anglais et en franççais. Fabrice interprète de belles partitions de guitare. Pour moi, ça manque d’une « vraie » batterie, mais bon, c’est la seule chose qui me gène un peu.
Ma chanson préférée reste Hiroshima-ce jour là. Un vrai bijou. Un des morceaux les plus réussi qu’elle chante en français, en japonais et en anglais. Ce mélange de langues me plaît particulièrement. Dans le cas de cette chanson, j’apprécie beaucoup la paroles, et peut-être parce que j’aime tant Hiroshima. Mais il y en d’autres, comme la chanson titre YAMAZUKURA, Enkyoli Lenai qui sont des moments forts de ce dernier cd.
C’est vraiment un groupe qu’il faut découvrir, vite.
Page Myspace
Texte : MA'J

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Reyep 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte