Magazine Cinéma

Fighter (2010)

Publié le 10 août 2012 par Olivier Walmacq

fighter

genre: drame
année: 2010
durée: 1h55

l'histoire: Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Il rencontre Charlene qui va l'aider à s'affranchir de l'influence négative de sa mère et du reste de sa famille. Son demi-frère Dicky a connu la gloire sur le ring mais a sombré dans la drogue. Entre le sportif en quête d'un second souffle et l'ex-toxico, il y a bien longtemps que le courant ne passe plus.

la critique d'Alice In Oliver:

Dès l'introduction de Fighter, sorti en 2010, le réalisateur, David O. Russell, a le mérite de prévenir: ce film s'inspire de l'histoire vraie de Micky Ward.
Clairement, le cinéma et la boxe font plutôt bon ménage depuis quelques années. Après le retour triomphal et inattendu de Sylvester Stallone avec Rocky Balboa et le surprenant Warrior avec Tom Hardy en tête d'affiche, c'est au tour de Fighter de faire ses preuves.

Au niveau du casting, ce film réunit Mark Wahlberg, Christian Bale, Amy Adams, Melissa Leo et Jack McGee. Le genèse du projet remonte en 2003.
Les producteurs obtiennent les droits pour réaliser un film sur Micky Ward (Mark Wahlberg) et son demi-frère, Dicky Eklund (Christian Bale).
Pour l'anecdote, Fighter sera proposé à Martin Scorsese, réalisateur du superbe Raging Bull, mais le cinéaste déclinera l'invitation.

fighter

Ensuite, c'est Darren Aronofsky qui est engagé pour réaliser le film. Mais ce dernier se désiste au dernier moment pour signer Black Swan.
Finalement, les producteurs se tournent vers David O. Russell. A noter aussi que Brad Pitt devait initialement participer au tournage mais sera remplacé par Christian Bale.
Mark Wahlberg est totalement investi dans Fighter et participe également à la production du film.

D'ailleur, l'acteur travaille sa musculation et s'entraîne serieusement pour les besoins du film. Ce qui se ressent très fortement au regard de ce film de boxe, qui ressemble davantage à un drame familial. Finalement, la boxe n'est qu'un prétexte.
Nous faisons alors la connaissance de Micky Ward, un jeune boxeur avec un énorme potentiel mais qui doit composer avec un demi-frère toxicomane et ancienne gloire du ring.
Pour triompher, Micky va devoir faire bande à part. Sa nouvelle petite amie (Amy Adams) va lui permettre de retrouver une certaine confiance.

FIGHTER350

A travers le parcours atypique de ce jeune boxeur, le film brosse également le portrait d'une famille atypique, limite trash.
Il s'agit presque d'un parcours initiatique en fin de compte. C'est probablement ce dernier point qui rend Fighter aussi attachant. Seul petit regret, les séquences de combat sont rares et rapidement expédiées. Clairement, Mark Wahlberg tient ici l'un des rôles de sa carrière.
Egalement producteur (comme je l'ai déjà souligné), l'acteur n'aurait sûrement pas volé une petite récompense.

Certes, sur le fond, Fighter ressemble à un drame familial (je sais, je me répète). Pourtant, l'humour est parfois au rendez-vous.
Ensuite, David O. Russell parvient à rendre ses différents protagonistes attachants. Faute de devenir une référence du genre, Fighter reste une bonne surprise.
Le film doit beaucoup à son interprète principal, donc, Mark Wahlberg, qui délivre une grande performance. Voilà qui méritait d'être souligné !

Note: 14.5/20

Fighter (2010)
Toujours pas vu celui là.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines