Magazine Culture

New Victoria, tome 1, Dearly, Departed - Lia Habel

Par Liliebook

Lia Habel mêle les genres avec brio. En effet, dans
J'avais envie de lire ce roman depuis que j'avais vu sa magnifique couverture à l'occasion de sa sortie en anglais. Je suis vraiment contente que les éditions Castelmore l'aie conservée parce que je la trouve très réussie. Avec autant d'attentes liées uniquement au visuel, je n'ai pas du tout été déçue par l'intrigue et j'ai même eu un véritable coup de coeur pour cet ouvrage. Je suis tombée sous le charme de la plume de Lia Habel et j'ai adoré les personnages.
New Victoria elle nous offre une intrigue à mi-chemin entre la dystopie, le steampunk, le fantastique et la romance. Même si cela pourrait sembler un vaste programme, trop ambitieux, le tout est homogène et très réussi. En fait, l'intrigue se déroule dans les années 2100, l'humanité a été partiellement décimée par divers cataclysmes, des guerres mondiales et des épidémies et pour couronner le tout le super volcan de Yellowstone est entré en éruption. Les rares survivants se sont d'abord battus pour gagner des territoires avant de se regrouper en petites communautés. L'une d'entre elles a rétabli les principes des anciennes sociétés Victoriennes. Les femmes sont, pour la grande majorité, cantonnées dans des rôles de simple faire-valoir et l'adage "soit belle et tais-toi" prend ici tout son sens. Mais Nora n'est pas du tout d'accord avec cette vie et les jolies robes longues ne l'intéressent pas du tout. Au contraire, elle préfère regarder les anciens documentaires de combats et discuter de stratégies militaires.
Les chapitres sont alternés entre plusieurs personnages : Nora et Bram, mais également Pamela et Victor. Si les chapitres qui suivent Nora et Bram sont pleinement développés et apportent beaucoup au récit, ceux des autres personnages sont un peu moins travaillés et je trouve qu'ils cassent même un peu le rythme. En fait, mon avis est certainement lié au fait que ces derniers m'intéressaient moins. Du coup, ils créent, de façon plutôt artificielle, beaucoup de suspens, puisque j'avais toujours envie de savoir ce qu'il allait arriver à Nora et Bram. Comme les chapitres sont plutôt longs j'avais par moment envie de sauter quelques pages, mais je ne l'ai pas fait et je ne le regrette pas puisque j'ai tout de même passé un excellent moment.
La plume de Lia Habel est très plaisante, avec beaucoup d'humour dans les dialogues et les réactions des personnages. J'ai été totalement charmée par l'atmosphère mise en place par l'auteur. La présence de zombies apporte beaucoup à l'intrigue et au récit et cela contribue à créer une ambiance vraiment particulière. Ce mélange de modernité et de traditions, cette confrontation entre des personnages élevés de façon totalement différente et le petit caractère piquant et effronté de Nora m'ont énormément plu.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Liliebook 2268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines