Magazine Cinéma

Rescue Dawn de Werner Herzog

Par Laterna Magica

 

poster1

 

Werner Herzog a bâti sa légende dans la démesure, dans des projets pharaonesques et dans l'intensité de ses rapports avec son ennemi intime, l'acteur Klaus Kinski. Réalisateur devenu discret au fil des années, Werner Herzog effectue un  retour tonitruant avec ce Rescue Dawn, oeuvre qui s'inscrit parfaitement dans l'idée générale que l'on peut se faire de son travail et de ses obsessions.

L'histoire de Dieter Dengler en est une d'obsession. Aviateur allemand fait prisonnier au Laos pendant la guerre du Viêt Nam, Dieter Dengler réussit à s'échapper puis à survivre dans la jungle avant d'être enfin récupéré par l'armée américaine. En 1997, Herzog consacrait déjà un documentaire à ce héros extraordinaire : Little Dieter needs to fly. Il revient maintenant sur cette épopée avec Rescue Dawn.

 

18674351_w434_h_q80

 

Au-delà de l'histoire, on mesure encore le caractère extrême de ce projet. Rescue Dawn est traversé  par les même thèmes que certains films phares d'Herzog (Aguirre, la colère de Dieu ; Fitzcaraldo) : la folie, l'instict de survie, la volonté des personnages à vaincre une nature indomptable... Christian Bale est sans doute allé au bout de lui-même pour incarner le personnage de Dieter Dengler. L'acteur était déjà aller très loin dans son incarnation de l'anti-héros de The Machinist, mais ce qu'il réalise là dépasse l'entendement. Christian Bale frotte sans doute là les flammes de l'Enfer Herzogien. Si à la fin du film, vous ressentez une espèce de boule à l'estomac, c'est sans doute normal. Bale repousse donc ses limites. Et l'on saluera aussi les performances de Jeremie Davis et Steve Zahn.

 

jeremy_davies_aand_christian_bale_rescue_dawn_movie_image
 

 

Rescue Dawn est une aventure hors-norme. Pour les prisonniers, il s'agit autant de survivre à la détention que de survivre ensuite dans la jungle. Herzog sait confronter ses personnages à cette nature impitoyable. C'est là que l'on retiendra les moments les plus intenses du film, ceux où l'on voit Dieter lutter littéralement contre les sangsues ou encore cette séquence ou il attrape un serpent pour le manger. Il n'y a guère qu'Herzog pour nous livrer des films autant sauvage que celui-ci. Et l'expérience de la mission secrète Rescue Dawn est presque autant éprouvante pour les spectateurs que pour les personnages qui la vive.

 

christian_bale_rescue_dawn_movie_image

 

Rescue Dawn est sortit dans l'anonymat aux Etats-Unis et reste à ce jour scandaleusement inédit dans nos salles françaises. Le film mérite pourtant largement le grand écran et on espère qu'il finira par y trouver sa juste place. Le cinéma d'Herzog est autant intense qu'exigeant, mais ce cinéma là est aussi rare et précieux.

 

Benoît Thevenin


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laterna Magica 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines