Magazine Culture

Catastrophes

Publié le 25 mars 2008 par Maxime Jobin
Catastrophes

La plus grande des Commentaire
Catastrophes, c'est Ivanhoé McAllister qui, un jour, en tant que critique littéraire destiné à remué les vieux livres oubliés de la bibliothèque de son éditeur pour le reste de sa carrière, décide d'écrire une fabuleuse critique sur Sueur sur le marbre, un livre magnifique... qui n'existe pas. Or la supercherie n'en restera pas là, et il devra mentir coups après coups, orchestrer son propre vol du dit livre, et même en venir à... oh non, je ne vous dévoilerai pas tout, quand même!
Le livre de Pierre Samson semble peut-être un peu lourd et complexe à lire (en considérant le nombre de mots qu'un lecteur normal doit chercher dans le dictionnaire pour tout comprendre) au premier chapitre, mais rapidement notre vision de son écriture change : on comprend qu'elle sert véritablement à l'ambiance du roman (et puis bon, je le soupçonne de vouloir nous déséquilibrer un peu au début). Ses jeux de mots, ses mots crues et ses dialogues sans queue ni tête nous font rire, parfois réfléchir, plus souvent qu'autrement nous étonne carrément.
Se voulant en quelque sorte une critique du monde littéraire, ce livre a plus d'une surprise dans son sac. Les personnages sont hauts en couleurs et leurs actions... comment dire... surprenantes? Déconcertantes? Totalement débilitantes? Quoi qu'il en soit, je vous garantie que vous ne saurez pas où s'en va le personnage avec son gros mensonge, ne prenant pas les chemins les plus ... logiques? Disons simplement les chemins les plus marchés.
Catastrophes est à lire, définitivement. Crampant. Tellement que je sais plus pour quel livre je vais voter...
Quatrième de couverture
" Que doit faire un critique littéraire si le fruit de son labeur connaît un retentissement comparable à un cri dans le désert? Ivanhoé McAllister croit avoir trouvé, sinon la solution, le baume idéal: laisser libre cours à son imagination. Or, s'il jouit soudain d'une attention aussi timide qu'inespérée, Ivanhoé doit en encaisser les dramatiques conséquences. Heureusement pour lui, il constatera qu'on se relève plus facilement de ces catastrophes si, le sort et la veulerie aidant, elles s'abattent sur autrui. Une prose aux airs faussement désinvoltes portée par une narration espiègle et des personnages truculents, voilà ce que propose Catastrophes, un roman qui décoche ses flèches sur tout ce qui scribouille, grenouille et... cafouille dans le milieu littéraire. Se reconnaîtra bien qui peut! "
" Faites-moi penser d'écrire au Grand Robert pour qu'il ajoute, dans sa forme pronominale, le verbe contrecâlisser à son répertoire de québécismes reçus. "
" Chers collaborateurs, chères trices. "
" De toute façon, je suis à l'article de la mort. Pas que l'article, d'ailleurs, le sujet et le complément aussi. Me manque le verbe, mais ça s'en vient. "
" Un peuple qui oublie ses prépositions, mon jeune ami, c'est le début de la fin, vous me reviendrez là-dessus dans vingt ans. " Note : Ce livre est nominé au Prix littéraire des collégiens 2008. Bien que je sois jury de ce prix, cet article ne réflète en rien l'opinion des autres jurys. Je n'écris pas en tant que jury, mais bien en tant que lecteur. Mon choix final restera secret jusqu'au dévoilement du gagnant.
"-Alors la bronchite?
- À merveille! C'est comme un amant, en moins chiant : elle m'accueille le matin et ne me lâche pas jusqu'à la nuit.
"
" Bertillon n'en mène pas large. Il sait qu'il a fait une andouille de lui-même [...] et qu'il peut dire adieu à moyenne échéance à ses subventions, parce qu'il a déshonoré la nation dans le Canada uni et ça, ça ne se pardonne pas. "
" Ivanhoé se secoue et, refermant lentement derrière le visiteur, il ne parvient qu'à articuler :
- Tu peux sortir de chez toi?
- Non, fait l'autre en se passant une main nerveuse dans les cheveux, c'est un voyage astral. Qu'est-ce que tu crois?
"


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maxime Jobin 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine