Magazine Culture

Mi Ami – Time of Love

Publié le 27 août 2012 par Hartzine

Mi Ami – Time of LoveLes San Franciscains Daniel Martin-McCormick (Ital) et Damon Palermo (Magic Touch) forment désormais Mi Ami, ex-trio rock devenu duo électronique, auteur en mai dernier de Decades paru sur la division club de Not Not Fun, 100% Silk. Si l’esthétique délurée et les vocalises éparses de Daniel font le lien entre les premières productions du groupe – toutes (res)sorties via Thrill Jockey - et celles disco/house entamées par l’EP Dolphins, Mi Ami franchit avec Decades un pas supplémentaire dans sa mue électro-dance, conservant de sa radicalité punk un inénarrable penchant pour l’imagerie outrancière piochant abondamment dans le folklore coloré des années quatre-vingt-dix. Formé en 2006 par le susnommé Daniel – alors chanteur et guitariste du groupe – et Jacob Long à la basse, et ce sur les braises encore fumantes du quintette post-punk Black Eyes, Mi Ami s’enjoint dès l’année suivante les services de Damon à la batterie. La sainte trinité ainsi composée, celle-ci se met en branle et dilapide dès 2008 deux maxis, Ark Of The Covenant et African Rhythms, très vite suivis de deux longs formats, Watersports (2009) et Still Your Face (2010). Son brinquebalant et production ultra lo-fi, Mi Ami, en trois ans d’existence, n’a jamais vraiment été catalogué tel un vrai groupe, sinon au rayon side-project plus ou moins récréatif. Depuis Dolphins et le départ de Jacob la donne change, Decades ne faisant qu’enfoncer le clou. S’inspirant de leurs ébats solitaires respectifs avec Ital (Havre Minds, 2012) et Magic Touch (I Can Feel The Heat, 2011), et s’évertuant sur le même label que ces derniers (100% Silk), la formation s’arroge une place toute particulière au sein de la scène actuelle, dressant un pont lysergique entre émanation rock et transpiration dancefloor. La preuve en image – avec l’extrait Time Of Love - et en concert puisque Mi Ami est à l’affiche de la toute première soirée Hartzine à la Flèche d’Or le 13 septembre prochain en (bonne) compagnie des Américains de The Present Moment et des Parisiens de Trésors. Toutes les informations sont à glaner par là.

Vidéo

Bonus


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "I love you anyway, Lia," he calls after me. "Until time tells, I mean."

    love anyway, Lia," calls after "Until time tells, mean."

    C'est l'histoire de deux soeurs, Lia et Alice Milthorpe, qui vivent dans une grande maison bourgeoise, frappée par la mort (leur mère quelques années plus tôt,... Lire la suite

    Par  Clarabel
    CULTURE, LIVRES
  • Gangster Squad : trailer mi-flic mi-voyou

    Buzz : Los Angeles, la Cité des Anges. C'est plutôt l'enfer de Dante, avec Mickey Cohen en Belzébuth. En 1949, ce caïd débarqué de Brooklyn tient la ville sous... Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    CINÉMA, CULTURE
  • Style love

    Style love

    Image by NY based photographer Roxanne Lowit. Loving it! Image de la photographe New Yorkaise Roxanne Lowit. J'adore! Lire la suite

    Par  Apetitpois
    BEAUX ARTS, CULTURE
  • Toby mon ami

    Toby

    Panaccione © Delcourt 2012 Toby est un chien. Toby aime se balader dans la nature et marquer son territoire. Toby n’aime pas les chats ni le facteur. Toby a un... Lire la suite

    Par  Litterature_blog
    CULTURE, LIVRES
  • Bel-Ami Extrait Inédit

    Bel-Ami Extrait Inédit

    Découvez dans cet article un nouvel extrait inédit du film ainsi que de plus ample informations sur les personnages principaux. Lire la suite

    Par  Sophie17036-Twilight Morsure
    CINÉMA, CULTURE, PEOPLE
  • Polar mi figue mi-raisin

    Polar figue mi-raisin

    A propos de The Raid de Gareth Evans A Djakarta, un commando d’élite se rend à l’aube dans un vieil immeuble tenu par Tama, le plus gros trafiquant de drogue... Lire la suite

    Par  Borokoff
    CINÉMA, CULTURE
  • Cinéma : Bel-ami

    Cinéma Bel-ami

    Ma note : 12/20A Paris, à la fin du XIXe siècle, Georges Duroy, jeune homme ambitieux, est déterminé à se hisser au sommet d’une société qui le fascine. Lire la suite

    Par  Nada
    CINÉMA, CULTURE, PEOPLE

A propos de l’auteur


Hartzine 83166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines