Magazine Culture

Conter Fleurette ! Ou le premier amour du bon Roi Henri IV.

Publié le 27 août 2012 par Halleyjc

Conter Fleurette ! Ou le premier amour du bon Roi Henri IV.Statue de Fleurette, par Daniel Campagne (1896),
dans une grotte du parc de la Garenne à Nérac

« Vous me quittez, Henri, disait la tendre enfant étouffée par ses pleurs,
vous me quittez, vous m’oublierez, et je n’aurai plus qu’à mourir. »
Henri la rassura et lui fit le serment d’un amour éternel,
que Fleurette seule devait acquitter :
« Voyez-vous cette fontaine de la Garenne
(lui dit-elle au moment où la cloche du château rappelait Henri,
et donnait le signal du départ) ;
absent, présent, vous me trouverez là... toujours là ! »
ajouta-t-elle avec une expression qu’il n’oublia pas.

Le prince de Béarn, depuis Henri IV, n’avait pas encore douze ans lorsque Charles IX vint à Nérac, l’été 1565, pour y visiter la cour de Navarre. Les quinze jours qu’il y passa furent marqués par des jeux, des fêtes dont le jeune Henri était déjà le plus bel ornement. C’est à cette occasion que le jeune prince croisa Fleurette, sa première maîtresse et la seule qui lui fut fidèle, avec laquelle il vécut des émois auxquels son précepteur jugea bon de mettre un terme...

Henriot en contait à Fleurette... et vous savez maintenant l'origine de cette expression conter Fleurette.

Cette belle histoire du premier amour du bon Roi Henri vous est conter avec délice dans la FRANCE PITTORESQUE

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article6251

Et Nérac exploita au XVIIIème siècle l'or blanc, c'est à dire les farines minots qui devinrent très rapidement un fret essentiel pour les voyages en droiture vers les colonies et constituèrent un des éléments primordiaux du grand commerce.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Halleyjc 1348 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines