Magazine Culture

[note de lecture] "Adolescence florentine" de Cédric Le Penven, par Yann Miralles

Par Florence Trocmé

La « bouche » dans Adolescence florentine de Cédric Le Penven 
  

Le Penven
S'il est un mot qui frappe par la fréquence de ses emplois et toutes ses résonances, dans Adolescence Florentine de Cédric Le Penven, à travers cette grande ekphrasis que propose ce livre, c'est bien celui de « bouche ». C'est que ce terme, ici, est à la fois mot et motif, signifiant dont les échos sont nombreux et  métaphore. 
Il n'est que d'en relever les occurrences, et sa position, pour s'en convaincre : quasiment, il ouvre et ferme le livre, puisque « nous allions pousser nos cris » ou « le bruit des prières » (p. 9), et « je continuerais encore puisque l'absence a bon goût » (p. 106), réfèrent explicitement à la « bouche ». Plus encore, le mot lui-même vient clore la première section (« Couvent San Marco ») : « Nous aurons l'horizon à portée de bouche » (p. 36) et une partie de la deuxième section (« Les esclaves de Michel-Ange ») : « J'imagine sa tête et sa bouche, tordues / par un cri silencieux » (p. 46). Et il est significatif que « bouche » soit mis en relief par une parenthèse à la fin de la p. 14, comme pour jouer sur le sens du mot « embrasser » : « (je ne sais qu'avec ma bouche) », ou encore par sa position dans les derniers vers des poèmes p. 45 : « j'ai la bouche close et tant de choses à dire », p. 63 : « des bouches demeurées coites / qui s'ouvrent enfin », p. 68 : « la bouche / cherche à prendre sa / respiration il / rêve d'un cri, enfin / je l'entends j'en suis sûr / il irrite ma gorge » et p. 72 : « il faut la chaleur d'une bouche / pour croire une promesse d'amour ». 
Lire l’article de Yann Miralles dans son intégralité :  Téléchargement Cédric Le Penven Adolescence florentine, une lecture de Yann Miralles


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines