Magazine Culture

Le dernier vol du Transall R18 avant son entrée au musée de l'air et de l'espace

Par Theatrum Belli @TheatrumBelli

Mercredi 22 août 2012, le C 160 Transall R18, baptisé "Ville de Kolwezi", a réalisé son dernier vol, avant d’être cédé au musée de l’air et de l’espace du Bourget. Une journée inoubliable qui a rendu hommage à ce puissant "4x4 aérien".

L’avion a reçu les premiers hommages de la journée au sein de son dernier escadron de transport d’appartenance, le 3/61 "Poitou". Une séance d’aérolargage a été organisée en présence des anciens. Au programme : un largage à ouverture automatique (400 mètres de hauteur) et un autre, à ouverture retardée (2500 mètres). Certains privilégiés étaient à son bord dont une trentaine de commandos parachutistes et un légionnaire, le major Jean Rodet-Loew, âgé de 28 ans à Kolwezi en 1978. "Gaine près du ventre et parachute dans le dos pendant cinq heures, mon pire et en même temps mon plus beau souvenir de Kolwezi", a-t-il confié à son retour de vol.

Après une exceptionnelle carrière opérationnelle, c’est une destinée culturelle qui s’ouvre pour le R18. Depuis le parking du musée, l’avion va remplir une nouvelle et ultime mission, "celle de témoigner d’une aventure humaine, militaire et technique extraordinaire". C’est aussi ce qu’a rappelé Catherine Maunoury en présentant le R18 comme le "témoin des valeurs de l’armée de l’air". Car, même loin de ses hommes fidèles, le  mythique avion poursuit son service à la nation en garantissant l’éternel devoir de mémoire.

Source : Armée de l'Air


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte