Magazine Musique

Poésie : «L’entre-bois», un recueil de poèmes de Père Aristide Bré

Par Poesiemuziketc @poesiemuziketc

Source : La Semaine Africaine 26/08/2012


Père Aristide Bré.

«L’entre-bois», tel est le titre du recueil de poèmes publié aux Editions du Panthéon, à Paris, en France, par le Père Aristide Bré, prêtre doctorant en philosophie à l’Université Charles De Gaulle de Lille 3, en France.

Lorsqu’on parcourt cet ouvrage, l’auteur, dans  un lyrisme mêlé à la philosophie, aborde plusieurs thématiques liées notamment à l’immortalité, la mort, l’exil, l’envers du temps ou la solitude. Ces questions existentielles soulevées par l’auteur, au demeurant, et chercheur en philosophie, sont, probablement, à rechercher dans sa vie, en suivant son itinéraire de séminariste, avant d’être ordonné prêtre.
Dans son poème intitulé: l’immortalité, le Père Bré s’interroge:
«[…] Comment ne pas cheminer
Vers le mutisme
Après avoir trop et longtemps parlé?
Comment ne pas cheminer
Vers mon déclin
Après avoir été totalement
Epuisé?  
Lorsqu’on interroge le poète, épuisé par quoi, par qui et pourquoi? Il répond, sans ambages: «La situation socio-politique dans laquelle le Congo sort m’a longtemps amené à parler de la paix, à insister sur le vivre ensemble, une valeur cardinale et en quittant le Congo, le sentiment d’épuisement se fait sentir […]», indique-t-il.
Sans doute que son cheminement de chercheur philosophe, doctorant aujourd’hui, y est pour quelque chose dans son inspiration dans cette ville d’histoire de St Amand les eaux où il est vicaire dominical.
Le Père Bré consacre un poème retentissant sur le désir d’exil, lui qui assimile sa mission d’études en terre française comme un exil:
«Encore un peu de temps
Je m’en irai vers cette
Terre connue,
Où quoique encore inconnue
Je serai un jour connu […]»
Cet extrait de poème est considéré comme une prémonition, dans la mesure où le Père Aristide Bré est connu à Saint Amand comme un «loup blanc», lui que les chrétiens appellent, affectueusement, Père «Titide», connaît Saint Amand les Eaux et le Nord-Pas-de-Calais du bout des ongles. Il prend le train sans s’égarer, un mois après son arrivée dans la région. Il est comme un poisson dans l’eau, puisqu’il vient d’accueillir dans sa paroisse un autre prêtre de l’archidiocèse de Brazzaville pour des études de philosophie, d’où son poème l’envers du temps où il affirme avoir été visité par le crépuscule
«[…] Mais aujourd’hui le crépuscule
M’a visité
Pour me confier allègrement
Qu’il m’a toujours accompagné
Dans mes cosmiques pérégrinations.»
L’un des mérites du Père Aristide Bré, c’est d’avoir réussi à lier questionnement philosophique contemporaine et préoccupations poétiques du moment. De ce point de vue L’entre-bois, qu’il définit, lui-même, comme «l’être terrestre dans un contexte spatio-temporel», est une excellente entrée dans l’univers très restrictif de la poésie. Comme le disait un écrivain poète congolais, «le poète ne regarde pas les choses». C’est ce que traduit, parfaitement, cet opuscule du prêtre poète et philosophe, le Père Bré.

Brice Arsène MANKOU
PhD en Sociologie, Université de Lille1
Clersé – UMR 8019, CNRS

Pour commander cet ouvrage:

«L’entre-bois»,
Aristide Bré,
Les Editions du Panthéon
12, rue Antoine Bourdelle
75015, Paris


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poesiemuziketc 3582 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines