Magazine Autres sports

La saison 2012 sous la loupe : la NFC Est

Publié le 31 août 2012 par Sixverges
La saison 2012 sous la loupe : la NFC EstOn continue notre tournée des divisions avec celle des champions du Super Bowl. Au clavier: Tony Savoie.
La saison 2012 sous la loupe : la NFC Est
-Giants de New York (9-7 en 2011)-
Les Giants ont déjoué la plupart des experts en 2011 en gagnant le Super Bowl après une saison décevante. La recette miracle de l’équipe de Tom Coughlin restera la même en 2012.
Les G-Men possèdent une attaque aérienne dévastatrice menée par Eli Manning et un groupe de receveurs qui fait peur. Victor Cruz est la sensation de la NFL depuis quelques temps avec sa versatilité et ses talents de danseur, Hakeem Nicks est une grosse cible qui peut faire basculer l’allure d’un match avec un gros jeu dans les zones profondes, Domenik Hixon revient au jeu après avoir raté la majeure partie de la saison 2011 et la recrue Reuben Randle peut surprendre dans un rôle mineur.
L’ajout de David Wilson dans le champ arrière vient donner une nouvelle dimension à l’attaque des Bleus, lui qui a complètement dominé la défensive des Bears durant le troisième match pré-saison de son équipe. Brandon Jacobs sera rapidement oublié. La ligne offensive est solide à l’intérieur mais l’équipe cherche toujours un LT de qualité, Will Beatty n’ayant pas répondu aux attentes de ses supérieurs en 2011.
En défense, une ligne défensive qui applique une pression phénoménale sur le quart adverse. Jason Pierre-Paul et Justin Tuck ont, leurs forces conjuguées, la possibilité de dominer n’importe quelle ligne offensive. Ajoutez une pincée de Umenyiora et un soupçon de Canty et vous obtenez un résultat fantasmagorique.
La tertiaire est l’élément qui pourrait gâcher la saison des Giants. Après avoir laissé partir Aaron Ross, New York a perdu les services de Terrell Thomas et de Prince Amukamara, tous deux blessés pour des périodes variables. Avec 6 matches contre Tony Romo, Michael Vick et RG3, cette lacune est importante.
Les Giants se battront toute l’année avec les Eagles et les Cowboys pour la suprématie de la division et ils sortiront vainqueurs de cette bataille. Eli a prouvé à quel point il peut être dominant dans les moments critiques et la ligne défensive réussira à faciliter la tâche de la tertiaire pour ne pas trop les mettre dans le trouble.
Projection 2012 : 11-5, 1er de la division
La saison 2012 sous la loupe : la NFC Est
-Eagles de Philadelphie (8-8 en 2011)-
Après une saison 2011 extrêmement décevante, les Eagles ont toutes les raisons du monde de revenir dans la course active aux séries.
Vince Young ne fait plus partie de l’équipe et ira pourrir la vie d’une équipe de la LCF. Point positif pour la ligue en général.
Plus sérieusement, les acquisitions de l’entre-saison 2011 vont commencer à se rentabiliser. La ligne défensive a terminé la saison en lion et terminera en théorie dans le haut du peloton cette année avec Trent Cole et Jason Babin en vedette. DeMeco Ryans viendra finalement donner une bonne présence dans la ligne de secondeurs du Philadelphie, ce qui aidera grandement à améliorer les performances de ces derniers contre la course. Du côté de la tertiaire, Nnamdi Asomugha et Dominique Rodgers-Cromartie ne peuvent pas faire pire que l’an dernier. Asomugha devrait recommencer à couvrir des receveurs "split wide", ce qui est sa vraie force. L'an dernier, il était utilisé comme une sorte de rover. Mauvaise idée.
Pour ce qui est de l’attaque, les éléments principaux sont tous en place. DeSean Jackson peut maintenant courir dans les zones profondes la tête tranquille grâce au contrat qu’il vient finalement de signer, Jeremy Maclin et Brent Celek commencent la saison en santé et LeSean McCoy… est LeSean McCoy, une machine à touchés. Michael Vick devra par contre rester en santé pour que l’attaque soit à son paroxysme, et laissez-moi en douter. Vick est aussi solide qu’un château de cartes au sommet du Mont-Royal et même s’il a bien performé en pré-saison, ce n’est pas Nick Foles qui transportera l’équipe en séries.
En résumé, Vick ne jouera pas les 16 matchs et c’est ce qui empêchera les Eagles de devancer les Giants dans la NFC Est.
La saison 2012 sous la loupe : la NFC Est
Projection 2012 : 9-7, 3e de la division
La saison 2012 sous la loupe : la NFC Est
-Cowboys de Dallas (8-8 en 2011)-
La saison 2012 sera une année charnière pour l’équipe de l’Amérique. Les playmakers sont en place et Tony Romo n’a aucune raison de ne pas performer, à part peut-être une brosse un samedi soir en compagnie de Dez Bryant. Miles Austin et Jason Witten sont amochés, mais quand ils seront en place, cette attaque sera capable de rivaliser avec les meilleures de la ligue. Le jeu au sol est entre bonnes mains avec DeMarco Murray, un playmaker extrêmement rapide qui devra prouver qu’il peut être un RB d’impact sur une saison complète. Félix Jones n’est pas très loin derrière, mais il devra avant tout être capable de rester loin de l’infirmerie. Si Romo déçoit cette saison, j’ai bien l’impression que les Boys auront une image différente en 2013.
Du coté défensif, la sélection de Morris Claiborne est un investissement risqué, étant donné qu’il a le quotient intellectuel d’un gars ayant mangé ses céréales avec une bouteille de Jack Daniel’s. Mais le risque est amplement justifié par la performance des CB des Cowboys l’an dernier. Avec la signature de Brandon Carr, Rob Ryan aura peut-être un duo de CB capable de stopper l’adversaire et qui pourra donner une chance au ‘’front seven’’ de se rendre au QB adverse. Celui-ci aurait cruellement besoin d’un DE de qualité, alors que Jay Ratliff est le seul joueur digne de ce nom sur cette ligne défensif, complétée par des joueurs marginaux. Heureusement, la pression s’amènera de l’extérieur, gracieuseté d’un certain DeMarcus Ware et de Anthony Spencer, récemment franchisé. Le jeune Sean Lee tentera de répéter les performances de l’an dernier, lui qui a sorti Keith Brooking de Dallas grâce à ses bonnes performances au milieu de la ligne de secondeurs.
Une année en montagne russe pour les Cowboys, qui seront à court d’une place en séries.
Projection 2012 : 10-6, 2e de la division
-Redskins de Washington (5-11 en 2011)-
La saison 2012 sera une année de transition à Washington, le prodige Robert Griffin III étant le point central de cette reconstruction. L’état-major de l’équipe a essayé de l’entourer à coups de millions sur le marché des joueurs autonomes en surpayant des gars comme Pierre Garçon et Josh Morgan, mais ce n’est pas de cette manière que l’on s’y prend. La vraie cible numéro 1 du troisième du nom sera assurément le TE Fred Davis. Le gars est excellent dans le trafic et possède les mains les plus fiable disponibles. La ligne offensive sera bonne devant Griffin, prenant pour acquis que Trent Williams soit actif pour la totalité de la saison et que les blessures frappent moins fort que l’an dernier. Comme à chaque année, Mike Shanahan se fait un plaisir de ruiner tous les pools qu’il peut en partageant les ballons entre 4 RB. Roy Helu en était un qui m’excitait lorsque RG3 a pris le chemin de Washington, mais maintenant il semble pris dans un trou noir de productivité poolesque, séparant le travail avec Evan Royster, Tim Hightower et l’illustre inconnu Alfred Morris. Damn you, Shanahan.
La défensive des Skins est une unité qui me plaît beaucoup. Brian Orakpo et Ryan Kerrigan sont extrêmement solides et très opportunistes au niveau des revirements, la ligne défensive est très potable avec la présence de Barry Cofield au centre et DeAngelo Hall est une véritable menace à interceptions pour les quarts adverses. La défensive des Skins sera une source de motivation pour les partisans dans les années à venir, en attendant de voir ce que RG3 a dans le ventre.
Une année qui sera dictée en majeure partie par les performances de Griffin III, mais la défensive pourrait surprendre bien des équipes en 2012.
Projection 2012 : 6-10, 4e de la division
-Tony Savoie-
Twitter : @Woodbine55

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines