Magazine Culture

John Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan Wells

Par Nyxshadow @Lectures_Nyx
John Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsQuatrième de Couverture :
John Wayne Cleaver est un jeune homme potentiellement dangereux. Très dangereux. Jugez-en plutôt : garçon renfermé, pour ne pas dire sociopathe, il vit au milieu des cadavres à la morgue locale, tenue par sa mère et sa tante, il a une certaine tendance à tuer les animaux et, depuis son plus jeune âge, il nourrit une véritable passion pour les tueurs en série. Ainsi, son destin semble tout tracé. Mais, conscient de son cas, John a décidé d’en parler à un psy et de respecter quelques règles très précises. Ne nourrir que des pensées positives. Ne pas s’approcher des animaux. Éviter les scènes de crime. Ce dernier commandement va néanmoins devenir très difficile à suivre lorsqu’on retrouve autour de chez lui plusieurs corps atrocement mutilés. Y aurait-il plus dangereux encore que John dans cette petite ville tranquille ? Aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille ?
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :J'ai choisi ce livre parce qu'il venait de sortir en poche, qu'Accrocdeslivres l'avait adoré et que Gérard Collard (Le magazine de la santé - France 5) en avait dit le plus grand bien. En effet, en lisant le synopsis j'ai été emballée : un jeune potentiellement un sérial killer ? chouette ! (ne me demandez pas par rapport à Dexter comme dit sur la couverture, je ne regarde pas la série).
Mais malheureusment j'ai été déçue, pourtant ça partait extrêmement bien.
John Cleaver est un sociopathe : il observe les autres êtres humains avec un détachement émotionnel total. Il tente pourtant de ne pas devenir un tueur en série en s'abstenant à des règles strictes. Heureusement pour lui, sa mère et sa tante - jumelles - tiennent le funérarium et participe donc à l'embaumement des cadavres ce qui nourrit son "monstre". Malheureusement pour lui, il porte le nom de deux des plus grands tueurs en séries des États-Unis. Pas de bol.
J'ai adoré son côté sociopathe et "j'essaye de me fondre dans la masse", sa famille un peu dysfonctionnelle n'a pas éveillé d'échos en moi mais permet à l'auteur de donner une grande liberté de mouvement à son héros.
L'intrigue des crimes commençait pas mal elle non plus, et le lecteur n'a pas le début d'une piste.
Malheureusement l'auteur est partit dans un trip "fantastique" et à partir de là j'ai décroché. Pour moi c'était soit thriller soit fantastique mais pas ce mélange étrange. Si la description de l'embaumement ne m'a rien fait, la description de la partie fantastique m'a presque donnée envie de refermer le livre. L'auteur ne semble pas avoir réussi à choisir son style et du coup a fait les deux.
J'aurai aimé qu'on s'en tienne à l'idée de départ de bout en bout, même s'il fallait pour cela trouver un tueur particulièrement cinglé.
Alors oui, niveau narration, c'est très fluide et c'est accessible à un large public. Mais l'aspect fantastique m'a grandement déçu et du coup, j'hésite franchement à lire la suite...
Infos :Couverture(s) :John Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan WellsJohn Cleaver T.1 : Je ne suis pas un serial killer - Dan Wells

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nyxshadow 4985 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines