Magazine Culture

L’Homme qui marche : Interstices

Publié le 02 septembre 2012 par Diana
L’Homme qui marche : Interstices Manga de Jirô Taniguchi, L’Homme qui marche / Aruku Hito (1995) met en scène les moments succincts d’une vie d’un homme. Ce dernier vient d’emménager dans une maison. On y suit alors ses pérégrinations de quartier.
Le terme contemplatif serait le mieux à même de définir L’Homme qui marche. Jirô Taniguchi offre avec ce manga des interstices de toute beauté. Si de prime abord, le manga semble ne rien raconter, juste l’errance d’un individu qui est ici montré par le biais de scénettes, il se révèle très vite comme une œuvre immersive. L’émotion qui s’en dégage interpelle le lecteur qui prend alors le temps de la ressentir. Chaque case dessinée parvient à nous plonger aux milieux des ruelles arpentées et de cette nature foulée. On sent le souffle du vent, on perçoit le bruit des oiseaux ou bien encore ces vies qui vont et viennent. On arrive également à sentir la chaleur du soleil et du froid hivernal. L’Homme qui marche dégage une sensation d’apaisement. On redécouvre calmement un monde que l’on a tendance à oublier, et ce, en prenant le temps de l’observer, de le sentir, tout simplement de le vivre au plus profond de soi. Les dessins à la fois simples et travaillés de Jirô Taniguchi offrent des décors aux détails propices à l’évasion mentale. L’ensemble se veut épurer aussi bien dans le fond que la forme. Il n’y a pas de dialogue superflu. On assiste dès lors à des histoires fluides dans leur déroulement.
L’Homme qui marche, n’est rien de moins que ces instants d’une vie qui confèrent une certaine forme de bonheur éphémère, celle d’une rencontre ou d’un paysage dans lequel on se perd.
I.D.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Woodkid, homme d’un seul morceau ?

    Woodkid, homme d’un seul morceau

    Extrait du clip de Run Boy Run En 2011, on découvrait, béats d’admiration, l’excellent Iron, signé Woodkid. Enfant de bois, c’est le surnom qu’a choisi Yoann... Lire la suite

    Par  Acrossthedays
    CULTURE, MUSIQUE
  • Cinéma : Comme un homme

    Cinéma Comme homme

    Film français de Safy Nebbou avec Charles Berling, Emile Berling, Sarah Stern, Kevin Azaïs, Mireille Perrier, Synopsis : Louis, 16 ans est le fils du proviseur... Lire la suite

    Par  Framboise32
    CINÉMA, CULTURE
  • Graham Greene, Le troisième homme

    Graham Greene, troisième homme

    Il y avait eu un film célèbre, avec Orson Welles, je crois, palme d'or au Festival de Cannes en 49. Avec une scène célèbre sur la grand roue de Vienne. Tiré de... Lire la suite

    Par  Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • L'honnête homme

    L'honnête homme

    Photographies : Frontispice et page de titre de Le Caractère de l'Honnête-Homme. Morale. Dédié au Roi. Par M. l'Abbé de Gérard (Paris, Amable Auroy, 1688). Lire la suite

    Par  Richard Le Menn
    CULTURE, HISTOIRE
  • Un Homme Nommé Cheval

    Homme Nommé Cheval

    Genre : WesternAnnée : 1970Durée : 115minL'histoire : Lord Morgan est un aristocrate anglais. Alors qu'il chasse, non loin d'un territoire appartenant à une... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Un Homme de Têtes

    Homme Têtes

    Genre : Comédie fantastiqueAnnée : 1898Durée : 1 minuteL’histoire : Un homme retire sa tête et la dépose sur une table, une autre tête réapparaît il fait de mêm... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Un Homme et son Chien

    Homme Chien

    genre: drameannée: 2009durée: 1h35l'histoire: Jeanne, une séduisante veuve, annonce son remariage à Charles et le met à la porte de chez elle, avec son chien. Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Diana 569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine