Magazine Autres sports

La saison 2012 sous la loupe : l'AFC Ouest

Publié le 03 septembre 2012 par Sixverges
La saison 2012 sous la loupe : l'AFC OuestVoici notre preview de l'AFC Ouest, une division intrigante dans sa médiocrité. Votre hôte, from France: Domanick43.
La saison 2012 sous la loupe : l'AFC Ouest
-Broncos de Denver-
La question est sur toutes les lèvres : Peyton Manning est-il capable de renaître de ses cendres et d’une saison blanche pour porter les Broncos au sommet de l’AFC Ouest? Nul ne le sait. Le numéro 18 doit bien pouvoir apporter toute sa science du jeu pour faire basculer quelques rencontres, mais toute sa maestria ne suffira vraisemblablement pas à faire des Broncos le favori absolu de la division. Trop d’inconnues subsistent encore...
Le gros point noir se situera certainement au niveau du calendrier.Celui- ci n’est pas vraiment fameux pour les Broncos qui vont devoiraffronter plusieurs grosses cylindrées dès les premières semaines,avec entre autres les Steelers, Falcons, Texans, Patriots et Saints...
Pas ce qu’il y a de mieux pour emmagasiner de la confiance, car la Franchise pourrait bien afficher un triste bilan de 2-5 au sortir de leur Bye Week si tout venait à partir en brioche.
Cela dit, tout n’est pas aussi sombre : une fin de saison moins stressante pourrait bien voir les Broncos redresser la barre de façon significative. Manning, qui vient remplacer Orton et Tebow, impressionnera forcément plus, même si la transition sera assez lourde à gérer et changera la face de l’équipe, qui devrait courir beaucoup moins que l’année dernière. Tant mieux, car Willis McGahee commence à avoir un âge canonique et des genoux plutôt capricieux, au même titre que Knowshon Moreno qui revient de blessure. Un Backfield qui semble donc un peu bancal sur papier, d’autant plus que Tebow n’est plus là pour apporter ses verges à la course. Les Broncos sont par contre maintenant capables de faire des passes, et c’est là tout l’intérêt.
La Franchise a plutôt une tradition de QB’s cérébraux et le style de Manning devrait lui apporter une belle assise. Il devrait également être capable de donner de la confiance à toute son équipe, de rendre bons les joueurs moyens et de faire se révéler quelques sleepers auxquels on n’aurait pas pensé.
Jacob Tamme, tout juste arrivé dans le Colorado, devrait tout de suite performer, tout comme l’autre Tight End Joël Dreesen en provenance des Texans. Niveau receveurs, Demaryius Thomas et Eric Decker seront là pour faire le boulot et devraient également progresser au contact du maître.
En défense, Tracy Porter est arrivé dans la tertiaire mais le maillon fort se situe toujours ailleurs avec Von Miller et Elvis Dumervill, aidés du vieux Keith Brooking venu lui aussi apporter sa science du jeu et son Leadership.
La lutte sera donc acharnée et les matchs serrés, mais les Broncos ont des arguments à faire valoir.
La prédiction : 9-7 et une qualification pour les Playoffs tirée par les cheveux
La saison 2012 sous la loupe : l'AFC Ouest
-Raiders d’Oakland-
Toute proportions gardées, les Raiders se situent dans le même cas defigure que les Broncos. Carson Palmer est-il bouilli ou a-t-il encore suffisamment d’essence dans le moteur pour conduire les Raiders vers les sommets ? A priori, les meilleures années de Palmer sont derrière lui, mais alors que l’attention sera focalisée sur le retour de Peyton Manning, c’est peut-être bien Carson Palmer qui pourrait gagner la bagarre à distance et retrouver son lustre d’antan. L’équipe pourrait même prétendre à une place pour les séries si tout se met en place comme il faut. Il y a tout de même du boulot...
Le calendrier semble très abordable, et tout dépendra de la qualité de Palmer car l’effectif des Raiders est assez alléchant lorsqu’on le regarde de près. Darren Mc Fadden devrait pouvoir réaliser une grosse saison si tout va bien, et sera sans aucun doute l’arme numéro 1 d’Oakland. Il devra cependant éviter les blessures pour que tout aille bien, car sans lui la tâche sera sans doute insurmontable. Michael Bush a quitté pour Chicago et la défensive
Il sera cependant épaulé par une escouade de receveurs très efficaces omprenant un Darius Hayward-Bey en progrès, le toujours aussi imprévisible Louis Murphy, le solide Jacoby Ford, Denarius Moore, mais aussi le grand Rookie Juron Criner, présenté comme un joueur avec de bonnes mains capable de faire beaucoup de mal aux défenses adverses. Il devrait ainsi pouvoir être un “possession receiver” intéressant qui viendra faciliter le travail de Palmer et compléter les cibles profondes des Raiders. Un Receiving Corps alléchant et prometteur qui pourrait donc faire très mal avec un Palmer inspiré.
La défense peut-elle franchir un palier et se montrer au niveau des ambitions des Raiders ? Là est toute la question, mais l’escouade, en dépit d’une bonne pré-saison, semble encore un peu tendre pour changer le cours d’une rencontre. C'est le point faible du club, plusieurs vétérans ayant quitté pour des raisons financières au cours des dernières saisons. Kamerion Wimbley (LB) et Stanford Routt (CB) furent les dernières victimes du couperet.
Les unités spéciales pourraient réaliser quelques beaux jeux et donner du plaisir aux supporters. Les Silver and Black sont généralement bons sur les retours de bottés et Sebastian Janikowski est toujours là.
La prédiction : 6-10, quelques exploits mais encore trop de déchets pour prétendre à mieux
La saison 2012 sous la loupe : l'AFC Ouest
-Chargers de San Diego-
La saison qui se présente risque fort d’être l’une des plus pénibles à vivre pour tous les Fans des Bolts. Certes, Rivers tient toujours (péniblement) la baraque mais doit composer avec le Coaching pour le moins “contestable” de Norv Turner, Celui-ci, bien que pointé du doigt depuis maintenant plusieurs saisons par à peu près tous les observateurs du globe, est toujours à la tête de l’équipe... (il doit avoir au moins un dossier compromettant sur tous les décisionnaires des Chargers...). Même ce pauvre Rivers ne semble plus trop y croire et sort de l’une des plus mauvaises saisons de sa carrière avec 20 interceptions lancées et une saison vraiment poussive.
La Franchise vieillissante a perdu tous ses talents et tous ses Playmakers, que ce soit en attaque comme en défense, et elle semble avoir tout simplement loupé le coche, elle qui était pressentie pour remporter un titre il y a encore quelques mois. L’équipe devrait tout de même être capable de quelques sursauts sporadiques, mais rien de bien épatant.
Malgré son âge, il y aura toujours le vaillant Antonio Gates auquel viendront s’ajouter le toujours productif Malcom Floyd et le nouveau venu Robert Meachem, qui aura la lourde tâche de faire oublier Vincent Jackson (ou encore Vincent Brown, déjà blessé). Le ballon sera porté par Ryan Matthews et LeRon McLain, ce qui n’a rien de véritablement excitant.
L’équilibre est précaire et la moindre blessure pourrait transformer une saison moyenne en véritable cauchemar. N’imaginons même pas une blessure de Rivers, même si ça semble être le meilleur moyen pour Norv Turner de faire oublier son incompétence.
Il reste bien peu de talents en défense, à part le safety Eric Weddle et la recrue Melvin Ingram (LB). Ce dernier pourrait aider le club à améliorer son jeu contre la course, une grande faiblesse l'a dernier.
La prédiction : 5-11 et la fin de l’ère Norv Turner
La saison 2012 sous la loupe : l'AFC Ouest
-Chiefs de Kansas City-
La division risque fort d’être assez disputée. Très ouverte, elle semble vraiment être à la portée des Chiefs. La première place sera tout de même assez difficile à aller chercher et l’épilogue pourrait bien ressembler à celui de l’année dernière, à savoir qu’il faudra certainement attendre la toute dernière semaine de la saison régulière pour trouver son lauréat dans la douleur.
Les Chiefs n’auront certainement pas autant de malchance que la saison passée, qui les a vus perdre à tour de rôle Matt Cassel, Jamaal Charles, Tony Moeaki et Eric Berry. Avec tout ce petit monde de retour, plus l’arrivée de Peyton Hillis et de Kevin Boss, le nouveau Coach Romeo Crennel devrait avoir une attaque flamboyante, surtout si l’on y ajoute le joueur “couteau suisse” Dexter McCluster. Crennel saura-t-il tirer le meilleur de son effectif ? On peut penser que oui. Cependant, et même s’il y parvient, cela suffira-t-il ? Admettons que oui !
Le combo puissance/agilité du duo Hillis/Charles pourrait bien faire de gros dégâts dans la plupart des défenses adverses, d’autant plus qu’Hillis sait capter de belles passes de temps à autre. Le côté “revanchard” des deux hommes sera également un atout dans la course aux Playoffs. Les réceptions seront assurées par le très sûr Dwayne
Bowe et le prometteur Jonathan Baldwin, qui devrait se montrer beaucoup plus que l’année dernière. Reste à voir ce que pourra apporter la recrue Devon Wylie, qui pourrait être la surprise du chef dans la Slot.
La défense pose déjà plus de question, mais après un exercice 2011 plutôt maîtrisé et assez prometteur, on peut raisonnablement croire à une solidité suffisante pour résister à la plupart des équipes qui leur seront opposées. Au moins,. Eric Berry ne devrait pas rater la saison au complet...
Même la chance s’y met puisque le calendrier semble très abordable, et que la fin de saison sera sensiblement un peu plus facile que celle de Denver. Les deux équipes se rencontreront d’ailleurs 2 fois, dont une au cours d’un match au couteau qui pourrait bien décider du vainqueur lors de la dernière journée. Seule une blessure de Jamaal Charles ou une saison cauchemar pour Peyton Hillis pourrait venir contrarier les
plans des Chiefs...
La prédiction : 10-6 et un titre de division acquis dans la douleur

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines