Magazine Culture

Triangle rose de Michel Dufranne, Milorad Vicanovic-Maza, Christian Lerolle (Bande dessinée sur la déportation des homosexuels, 2011)

Publié le 03 septembre 2012 par Florian @punkonline

triangle_rose.jpgAlexandre et des amis ont un exposé à rendre sur les camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale. Son grand-père a été interné dans l'un d'entre eux, mais Alexandre n'en sait pas davantage. La visite impromptue des adolescents va raviver au grand-père, Andreas, des souvenirs de la période sombre, de l'arrivée des nazis au pouvoir en Allemagne en 1933 à la fin de la guerre.
Andreas était dessinateur de publicité à Berlin. Allemand de "souche", il n'avait pas de raison de s'inquiéter des lois nationalistes et discriminantes des nazis. Pourtant, il avait un comportement "déviant", il était homosexuel. La nomination d'Hitler en tant que chancelier, verra le paragraphe 175 du Code pénal, qui condamne l'homosexualité, se renforcer qualifiant les homosexuels de péril pour la race, car "ils refusent de se reproduire".
Les homosexuels seront l'une des premières communautés à être déportée dans les camps. Leur reconnaissance comme victime de la barbarie nazie a mis du temps à être effective.
Cette Bande dessinée nous replonge dans le Berlin des années 30, au temps des discriminations, des délations, de la répression et de l'arbitraire. Après les propos du député UMP Christian Vaneste en février 2012 sur la "légende de la déportation des homosexuels", ce genre de récit reste indispensable.
Dans la même thématique, on peut écouter le reportage de l'émission de radio Là-bas si j'y suis consacrée à Pierre Seel, homosexuel déporté.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florian 205 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine