Magazine Cinéma

Dark Horse (L’outsider)

Par Framboise32

Cinéma : Dark Horse (L’outsider)

Drame américain de Todd Solondz, avec Jordan Gelber, Selma Blair, Justin Bartha, Mia Farrow, Christopher Walken, Zachary Booth, Donna Murphy, Mary Joy, Lee Wilkof, Tyler Maynard, Peter McRobbie, Aasif Mandvi, Melisa Young, Di Quong, …

Synopsis : Abe, la trentaine, s’accroche à son adolescence et notamment à la collection de jouets qui décore sa chambre. Il vit toujours chez ses parents, travaille pour son père qui le considère comme un loser et passe ses soirées à jouer avec sa mère au backgammon. Lorsqu’Abe rencontre Miranda, trentenaire déprimée revenue vivre chez ses parents, il entrevoit la possibilité d’une grande histoire d’amour et parvient à la convaincre de l’épouser. Alors que le couple prépare cette nouvelle vie, Abe est en proie au doute et au manque de confiance en lui qui le minent depuis l’enfance.

Dark horse a été présenté en 2011 en compétition au Festival de Venise

Le film commence par une scène de mariage. Tout le monde s’amuse, danse sauf Abe et sa voisine Miranda. Abe, trentenaire, vit chez ses parents, travaille dans l’entreprise familiale, et n’est absolument pas sûr de lui. Il garde contact avec Miranda, et très vite la demande en mariage !

Dark Horse est un film cynique ! La  rencontre de deux outsiders marque le commencement d’une relation improbable. Deux trentenaires incapables de franchir le seuil de l’âge adulte. Le réalisateur dépeint une Amérique, middle class. L’histoire est centrée plus particulièrement sur Abe, un trentenaire obèse. La seule femme qu’il rencontre, et dont il s’entiche, est dépressive et atteinte d’hépatite B ! Abe collectionne les figurines, et passe ses soirées avec sa mère, la douce Mia Farrow, à jouer au backgammon. Son père Jackie le traite d’incapable. Jackie est incarné par un irrésistible Christopher Walken, moumoutte grise, raie sur le côté, pantalon relevé jusqu’aux aisselles et un regard morne. Son frère,(Justin Bartha) le beau gosse, avec lequel il ne parle plus, est médecin. Dark Horse décrit une vie sans saveur et surtout pose beaucoup de questions.

Le réalisateur a pitié de Abe et ne lui fait pas de cadeau. Abe est agressif, paresseux, et malhonnête. Dans la vie, il collectionne les mauvaises décisions et n’arrive pas à s’en sortir..Le film bascule ensuite dans l’imaginaire de Abe. Le jeune homme rêve et le réalisateur s’en donne à coeur joie. La secrétaire du bureau, discrète,  devient une cougar, et le traite de parasite. Dans ces scènes “imaginaires”,  on percoit le vrai mal être et surtout la façon dont Abe se voit lui même et comment il pense être perçu par son entourage. Le drame s’enlise un peu vers la fin du film, une fin sans surprise.

Dark Horse est d’une férocité cynique. Un drame amer,  à découvrir

Cinéma : Dark Horse (L’outsider)

Cinéma : Dark Horse (L’outsider)

Cinéma : Dark Horse (L’outsider)

Cinéma : Dark Horse (L’outsider)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines